Comparaison entre la DHI/FUE Extra, et le système Artas

La dhi paris, tout comme la FUE Extra sont des techniques de greffe manuelles ayant les mêmes résultats et bénéficiant du même nombre d’heures d’opération.

Aucune n’est plus rapide que l’autre, il vous faudra dans tous les cas plus que 5 heures de prélèvement pour extraire 1500 greffons et 2 heures d’implantation pour vous greffer ces 1500 greffons.

Ces deux méthodes ne prennent pas non plus en compte la greffe de cheveux de type afro, très bouclés ou très frisés.

Greffe de cheveux

La DHI et la FUE Extra sont des techniques de greffe manuelles

En effet, seule une machine dotée d’un scanner a la capacité d’observer sous l’épiderme l’orientation du cheveu depuis sa racine. A l’œil nu, il est impossible de prélever un cheveu dont on ne sait pas si l’unité folliculaire aun sens de rotation vers la droite ou la gauche, et puisque ce sont des données aléatoires, le risque de sectionner le cheveu lors du prélèvement ne peut être pris.

Le risque de sectionner un trop grand diamètre de peau n’est pas non plus une bonne idée, sous peine de laisser de grosses cicatrices après l’opération et de ne pas pouvoir incorporer correctement le greffon une fois prélevé.

la DHI et la FUE Extra sont donc deux méthodes de FUE manuelles qui se distinguent cependant sur un seul point : la méthode d’implantation.

En effet, une fois que les greffons sont retirés du cuir chevelu, qu’ils sont triés selon le nombre d’unités folliculaires qu’ils contiennent et qu’ils soient baignés dans un liquide leur permettant de rester en vie plus longtemps, ils sont soit réinjecté dans les zones touchées par la calvitie grâce aux différents injecteurs de cheveux.

C’est cette légère différence qui sépare les deux noms, mais outre ce détail, les deux techniques sont semblables.

La robotisation capillaire Artas

A l’inverse des méthodes manuelles (FUE traditionnelles et FUT à bandelettes qui consiste à retirer une bande de cuir chevelu du crâne pour en retirer unes à unes les unités folliculaires en laboratoire), la méthode Artas est robotisée.

C’est la méthode la plus efficace pour traiter tous les types de cheveux (afros, frisés, très bouclés, raides, etc) en un minimum de temps et sans douleur quelconque.

Au lieu d’extraire 1500 greffons en 5 heures, vous aurez la possibilité d’en extraire 3000 en 4 heures. La qualité d’extraction n’est pas non plus la même puisque face à la fatigue manuelle nous avons un robot infatigable et doté d’une application toujours parfaite, greffons après greffons.

Lors de la greffe, les unités folliculaires ont tendance à ne pas rester « vivants » et risquent de mourir et de ne jamais repousser lorsqu’ils sont implantés de façon manuelle.

Ce taux de perte de cheveux est appelé transsection. alors qu’il est compris entre 30 et 50% avec la méthode d’implantation manuelle, il n’est que de 3 à 5% avec la méthode robotisée.

En effet, le robot arrive à détecter les greffons les plus résistants grâce à son système d’analyse des UF en 3D et au travers des tissus visibles à l’oeil nu. L’association greffon + emplacement approprié est calculé en une fraction de seconde et les 60 images par seconde captées par le scanner sont traitées par le robot au micron près et à l’instant.

Partager >>