Macron consulte-t-il une voyante ?

Depuis des lustres, les hommes politiques, les hommes de pouvoir, consultent des voyants ou des astrologues. Des conseillers spéciaux qui peuvent les guider, les conseiller et les aider pour de grandes décisions. Les arts divinatoires ont une place dans le monde politique depuis toujours.

Retour sur les hommes de pouvoir de l’histoire

On connaît la pratique, qui ne date pas d’hier, en France et dans le monde ! De tout temps, les hommes ont consulté les oracles, les cieux, cru en des présages ou en des malédictions. Napoléon déjà consultait une voyante en vue de définir ses stratégies et pour devancer l’Histoire avec un grand H. Aux Etats-Unis, la plupart des présidents consultaient une voyante et pratiquaient les arts divinatoires. Parmi eux, le président Lincoln avait l’habitude de participer à diverses consultations de voyance. On dit qu’il avait lui-même des visions. Tout comme Georges Washington qui disait avoir vu une apparition sur son destin de président…

En France, la plupart des hommes de pouvoir ont eu recours aux arts divinatoires : Jaurès, Briand, Clemenceau ou Poincaré, et la liste est loin d’être exhaustive ! Prenez l’exemple des chefs d’Etat suivants : le Général de Gaulle, Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing… Ces deux derniers auraient consulté un voyant tunisien Taleb Ammar surnommé « le Mage de Tozeur » qui d’ailleurs aurait prédit à Jacques Chirac une victoire avec plus de 80% des voix… Mais peut-être le plus adepte des présidents français a été François Mitterrand, qui avait pour habitude de consulter la célèbre Elizabeth Teissier, astrologue, avant de prendre des décisions importantes. Celle-ci a d’ailleurs toujours évolué dans la sphère politique et conseillé de nombreux autres hommes de pouvoir.

Le phénomène prend de l’ampleur

Mais qu’en est-il du tout dernier chef d’Etat français : Emmanuel Macron, dont le destin l’a porté au pouvoir au poste de président de la République française, à moins de 40 ans ? Pour l’instant, on ne lui connaît aucun professionnel de la voyance ou des arts divinatoires mais cela ne signifie pas qu’il n’en consulte pas. La vie politique est faite de secrets et de rendez vous discrets, le tout jeune président prend peut être le temps de consulter un oracle. Toutefois l’image ne colle pas vraiment au personnage de Macron, qui incarne la rationalité, la droiture , penchant plutôt du côté de la raison que de “la poudre de perlimpinpin” pour reprendre ses mots.

Seul voyante identifiée dans son entourage et encore l’information reste à confirmer : l’une de ses candidates en marche en Haute Garonne, qui selon de nombreuses sources, feraient des consultations de voyance. Mais l’information n’a pas été confirmée par l’intéressée empêtrée dans une affaire avec la justice.

Car le phénomène de désemplit pas et avec les nouvelles technologies, on trouve aujourd’hui très facilement un praticien des arts divinatoires. Il existe de nombreux sites de voyance en ligne ou par téléphone, des cabinets qui s’ouvrent dans les centres villes et les villages de France. Et l’histoire ne dira peut être, dans un futur proche ou lointain, si le jeune prodige présidentiel pratiquaient les arts divinatoires, comme Napoléon et ses prédécesseurs… 

Partager >>