Faut-il utiliser un prêt à la consommation ou un contrat d’assurance-vie

Les Français ont parfois besoin rapidement d’une somme d’argent pour subvenir à un besoin. Deux possibilités s’offrent à eux, ils peuvent soit jouir de leur assurance-vie, soit souscrire à un prêt à la consommation.

Une forte imposition pour un contrat de moins de 4 ans

Il existe de multiples raisons qui expliquent cette nécessité d’avoir un apport d’argent. Cela peut être en lien avec une voiture en panne, un appareil défectueux ou encore un achat imprévu pour la famille, le paiement des frais de scolarité pour les étudiants… De nombreux épargnants estiment qu’ils ne peuvent pas jouir de l’argent placé sur un contrat d’assurance-vie. La réalité est bien différente, car même si certains avancent un délai de huit ans, il est nécessaire de s’attarder sur les conditions d’utilisation pour en apprendre davantage. Vous avez la possibilité de retirer de l’argent avant la fin de cette période, mais quelques pertes seront au rendez-vous.

Si votre contrat a moins de 4 ans, vous pourrez choisir le prélèvement forfaitaire libératoire de 35% et il faudra bien sûr ajouter les prélèvements sociaux de 15.5%. Si le retrait intervient entre 4 et 8 ans, le pourcentage sera divisé par deux et il sera de 7.5% après le délai de huit ans.

Un prêt à la consommation est attractif

Certes, vous avez la possibilité de retirer la somme voulue sur votre contrat, mais les prélèvements pourraient s’avérer très élevés, d’où l’intérêt de se focaliser sur une seconde option. La simulation crédit à la consommation vous apporte toutes les données nécessaires pour bénéficier d’une proposition adaptée à vos capacités financières et vos besoins. En sélectionnant cette formule, vous pourrez conserver l’argent sur votre contrat d’assurance-vie surtout si le retrait intervient aussi tôt. Dans ce cas de figure, le prêt s’avère être la meilleure solution surtout que l’attribution n’est généralement pas complexe.

Une validation rapide pour un crédit

Un organisme spécialisé n’est pas contraint de vous demander une liste importante de documents. Seuls quelques justificatifs seront nécessaires comme ceux liés à l’identité.

Par contre, si votre contrat d’assurance a plus de huit ans, il est important de noter que l’imposition se focalisera sur les sommes supérieures à 4600 euros. Si toutefois, vous êtes en couple, cette somme peut être multipliée par deux. Le choix dépendra vraiment de son âge, car plus il sera jeune, plus il sera intéressant de s’attarder sur un prêt à la consommation.

Partager >>