Une plateforme électronique dédiée au monde des taxis

Après la bagarre contre les chauffeurs VTC, les taxis ont été contraints de réagir au plus vite pour survivre sur ce marché concurrentiel. Ils disposent désormais d’une plateforme spécifique développée par la Loi Thévenoud.

Un service qui se rapproche du concept des voitures avec chauffeur

Le secteur des VTC a comblé les attentes des clients puisqu’ils peuvent obtenir un chauffeur à l’aide d’une application en payant la course en amont. Un confort supplémentaire qui a fait du tort aux taxis classiques qui ont été dans l’obligation de riposter. Après un long bras de fer avec le gouvernement, la Loi Thévenoud est venue faciliter les relations entre ces professionnels et les clients potentiels. Les adeptes du concept des VTC retrouveront un système similaire puisque le principe de cette nouvelle plateforme a tendance à s’en rapprocher.

Le taxi est donc invité à s’inscrire sur ce site internet (Le.taxi) en définissant sa zone de prédilection. Lorsque le client cherche un moyen de locomotion, il interroge le système et voit rapidement si le professionnel a les capacités de répondre à sa demande.

Quelques villes sont compatibles avec la plateforme

Le mobinaute doit toutefois avoir recours à une application agréée, mais elle a l’avantage d’être disponible 24h/24. Toutes les villes de France ne sont pas compatibles avec ce format, il y a Paris, Rennes, La Rochelle, Montpellier ainsi que Marseille et Aix-en-Provence. Le gouvernement a déjà réfléchi à deux communes supplémentaires à savoir Lyon et Niort. Pour un taxi à Biarritz, il faudra donc choisir la formule traditionnelle en joignant la centrale. Elle a tout de même l’avantage de regrouper tous les professionnels de la ville et ceux des communes de la région. Cela apporte un certain confort alors que les déplacements pourront être effectués en région Aquitaine et dans les Pyrénées-Atlantiques.

Un large panel de services est à la disposition des clients, car cette compagnie possède l’agrément de la CPAM. De ce fait, les malades ainsi que les personnes handicapées pourront jouir de ces taxis conventionnés afin de réaliser leurs trajets quotidiens.

Le chauffeur confirme la course via l’application

En ce qui concerne la nouvelle plateforme développée par le gouvernement, le chauffeur de taxi pourra faire le choix d’être visible dans sa zone. Il sera ainsi en mesure de confirmer la course avec aisance en ayant recours soit à l’application mobile, soit au terminal embarqué. Du côté des clients, ils devront payer les frais par carte bancaire ou en liquide directement au chauffeur. C’est un point qui permet de différencier les deux fonctionnements puisque les VTC autorisent le règlement de la prestation en amont en passant par la plateforme. Cela évite ainsi les échanges d’argent avec le chauffeur.

À Biarritz, il y a le taxi touristique

Si les taxis souhaitent jouir d’une visibilité régulière, ils devront s’acquitter d’un abonnement mensuel de 30 euros. Ce forfait n’est pas obligatoire notamment si la visibilité reste ponctuelle. Les chauffeurs classiques sont de ce fait très satisfaits de cette plateforme électronique, elle permet de rivaliser avec les VTC qui ont toutefois un avantage particulier au niveau des tarifs. Les clients sont nombreux à insister sur le fait que les prix pratiqués sont différents.

Par contre, des compagnies comme Taxi Biarritz peuvent se démarquer grâce à divers services, notamment la convention avec la CPAM ou encore les liaisons entre les aéroports, les gares… De plus, cette centrale propose même le concept du taxi touristique, il permet aux visiteurs de découvrir la ville ou les environs avec un moyen de locomotion à la fois pratique et confortable.

Partager >>