Le rachat de crédit immobilier est en forte hausse

La France connait une période propice aux crédits immobiliers avec des taux d’intérêt extrêmement bas, les plus bas depuis plusieurs années. Forcément, cela entraîne une forte demande de renégociation des crédits en cours de la part des emprunteurs, mais pas pour les demandes de crédit !

Ce n’est pas nouveau, les crédits immobiliers sont très intéressants depuis quasiment un an avec des taux d’intérêt très bas qui permettent d’obtenir des crédits attractifs afin d’investir dans l’immobilier, neuf ou ancien. Mais bizarrement, si les rachats de crédit sont à la fête, les demandes de crédit sont en régressions.

Les demandes de crédits pourtant en chute

Alors que les taux d’intérêts actuels des crédits immobiliers permettent d’obtenir des prêts allant de 10 à 15 ans compris entre 1,80 et 2,20%, on note tout de même une chute de la demande de près de 9% durant le mois de Septembre 2015. Une chute qui ne s’explique pas, alors que le rachat de crédits augmente quant à lui très fortement et devrait se maintenir dans la même direction sur le long terme.

D’après une récente enquête orchestrée par Crédit Logement, l’écart entre les taux d’intérêts, il y a plusieurs années et ceux d’aujourd’hui, n’aurait plus rien à voir et les demandes de renégociation de crédit auraient tout simplement quadruplé en quelques mois. Aujourd’hui, le rachat de crédits concernent plus de 30% demandes adressées aux courtiers spécialisés et cela est bien normal, il est possible de réduire de façon conséquente les mensualités et la durée de son emprunt, alors pourquoi s’en priver !

Partager >>