Imprimante 3D : Une imprimante par foyer bientôt

La véritable innovation de ce début de XXIème siècle est sans le moindre doute l’imprimante 3D, qui permet de passer d’un simple schéma tridimensionnel à un objet réalisé en matière plastique ou en résine. Cela semblait encore incroyable il y a quelques années, aujourd’hui on se rapproche d’un équipement de masse des foyers, grâce à des modèles dont les prix n’ont de cesse de diminuer.

Aujourd’hui, certains atteignent les 800€, ce qui est relatif à un téléviseur de bonne taille et qualité, pouvant ainsi tout à fait entrer dans le budget d’un ménage moyen.

Quels sont les enjeux actuels de l’imprimante 3D ? Celle-ci va-t-elle poser des problèmes écologique à une heure où l’on cherche à réduire le volume des déchets, en particulier à base de plastiques ? Est-ce réellement une révolution ou un gadget sans intérêt ? On peut apporter une ébauche de réponse aujourd’hui, mais elles se confirmeront ou non dans les années à venir.

Mon imprimante 3D à la maison

Evidemment, lorsque l’on voit cet appareil au niveau industriel, cela fait rêver mais manque de concret. C’est d’imaginer qu’il puisse faire partie de notre quotidien qui éveille réellement notre imagination. En effet, avoir une imprimante 3D à la maison génère des questions, mais surtout bouscule l’imagination, lorsque l’on pense à tout ce que l’on pourrait faire avec celle-ci. C’est ce qui rend très enthousiaste face à ce genre de produit. Et d’ici quelques mois, cela sera absolument possible, car quelques modèles conçus pour être utilisés au niveau domestique sont commercialisés. On pourra les trouver à partir de 800€ comme nous vous le disions en préambule, un prix assez faible, mais pour un appareil qui ne sera bien sûr pas aussi performant que ce que l’on pourra trouver au niveau professionnel. En effet, il faudra compter plusieurs heures pour la fabrication d’un objet, ce qui est assez long mais déjà intéressant évidemment.

Une utilisation massive dans la médecine

De nombreux domaines d’application sont étroitement liés à l’imprimante 3D, comme la médecine par exemple. C’est l’un des secteurs où cet appareil est le plus intéressant, puisqu’il a la faculté de réaliser des prothèses pour un petit prix.

Un homme a d’ailleurs effectué une prothèse de main grâce à sa propre imprimante 3D, qu’il a conçue lui-même. L’objet lui a coûté environ une cinquantaine d’euros, ce qui est environ 60 fois moins qu’une prothèse qu’il aurait pu s’offrir par le biais traditionnel.

Imprimante 3D

Ainsi son jeune enfant peut à nouveau se servir de ses deux mains. Idem, un jeune homme a également réalisé un bras artificiel grâce à une imprimante 3D. Cette innovation va donc avoir un fort impact sur le quotidien de personnes nécessitant ce genre d’appareillage, et n’ayant pas forcément le budget pour s’offrir une prothèse classique. Ces éléments sont à des prix souvent prohibitifs, qui ne sont absolument pas accessibles pour de nombreuses personnes. Cela pourrait donc bien changer !

La question écologique

Quand on imagine la généralisation de l’imprimante 3D à l’ensemble des particuliers ou presque, on peut également soulever la question écologique. En effet, aujourd’hui nous cherchons à réduire nos déchets qui sont beaucoup trop importants, est-ce pour pouvoir fabriquer soi-même des babioles en plastique, qui finalement risqueraient de passer rapidement dans nos conteneurs ? Il est légitime de se poser la question. C’est effectivement probable, que certains éléments fabriqués ne durent pas bien longtemps.

Cela étant aujourd’hui on trouve les premiers modèles d’imprimante 3D fonctionnant avec des déchets.

Ainsi, cela remet totalement en cause la question précédemment posée. La matière première utilisée par l’appareil serait donc composé du plastique de nos bouteilles domestiques, réduisant ainsi le volume de ce que l’on jettera par la suite. Ainsi, de ce point de vue, l’imprimante 3D pourra non seulement nous permettre de réaliser de grandes choses, mais aussi de nous aider à recycler.

Ce modèle sera en vente sur le marché des particuliers pour environ 1200$, une somme coquette, mais pas inabordable.

Partager >>