SNCF : controverse sur la hausse des tarifs

Le prix des billets de train va augmenter sensiblement en 2015. La SNCF a annoncé ses nouveaux tarifs, qui ne sont pas sans susciter quelques protestations.

Alors même que le gouvernement vient de s’insurger contre la hausse des tarifs autoroutiers, supérieurs à ce que la simple inflation impliquerait, les nouveaux tarifs de la SNCF ont été validés sans problème.

Une augmentation de 2.6% sur certains billets

La hausse que subiront les usagers à partir de mercredi (le 31 décembre, au lieu du 1er janvier habituellement choisi pour les changements de prix) ira jusqu’à 2.6% sur certains billets. Sachant que l’inflation estimée est d’environ 0.9%, cette brusque révision des prix a de quoi émouvoir.

La majoration concerne les TER (sauf les abonnements), les Intercités, les TGV, mais ne touchera pas les TGV Prem’s.

La politique de la SNCF en matière de tarifs est obscure depuis bien longtemps, et il est souvent difficile de s’y retrouver lors d’une réservation, où l’on peut voir un prix passer du simple au double sans raison, pour un même voyage dans des conditions identiques.

L’annonce intervient par ailleurs peu de temps après celle de la mise en place d’un tarif unique dans les transports parisiens pour les porteur de pass Navigo, qui affecte aussi bien la SNCF que la RATP.

La raison : des investissements en hausse

Cette hausse drastique n’est cependant pas imposée sans explication. Pour l’année 2014, la société a annoncé qu’elle aurait une “politique sélective d’investissements élevés, à hauteur de 2.3 milliards d’euros, nécessaires pour assurer la qualité de service, notamment avec l’écquisition et la rénovation de matériels roulants et la remise en état des gares en Île-de-France.”

Partager >>