Lionel Jospin au Conseil Constitutionnel : c’est voté

L’ancien Premier Ministre Lionel Jospin, qui est longtemps resté en retrait de la vie politique, vient de rejoindre le Conseil Constitutionnel.

A l’issue du premier tour de l’élection présidentielle de 2002, Lionel Jospin avait déclaré qu’il se retirait totalement de la vie politique. Ecœuré par le passage du Front National, il avait jugé qu’il n’avait plus sa place dans le paysage français.

Douze ans plus tard, l’ancien Premier Ministre de Jacques Chirac revient finalement sur sa décision : il vient d’être nommé au conseil des Sages, suite à la validation des 4/5 des membres de la commission.

Remplaçant de Jacques Barrot

C’est en remplacement du centriste Jacques Barrot, décédé le 3 décembre dernier, que la nomination de Lionel Jospin a été proposée par le président de l’Assemblée, Claude Bartolone.

Guillaume Larrivé (UMP), rapporteur de la commission des Lois, a déclaré à l’issue du vote que Lionel Jospin avait démontré lors de son audition “trois qualités éminentes : l’expérience de l’État, l’impartialité personnelle, qui est une vertu, et sans doute une fidélité aux principes classiques de notre République, indispensable au sein d’une institution, le Conseil Constitutionnel, qui doit savoir modérer les ardeurs de la majorité du moment.”

Hollande aurait préféré Jean-Marc Ayrault

Le journal l’Opinion affirme que Jospin n’était pas le premier choix aux yeux du Président de la République François Hollande. Ce dernier aurait préféré la nomination de son propre ancien Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault.

Il semblerait que François Hollande aurait ainsi souhaité apporter une reconnaissance à Ayrault, qu’il a remplacé à la tête du gouvernement par l’actuel Premier Ministre Manuel Valls.

Partager >>