La nouvelle secrétaire nationale de l’UMP, membre du parti d’extrême droite SIEL

Alors que Nicolas Sarkozy réalise un retour difficile à la direction de l’UMP, les problèmes se multiplient. Cette fois-ci, il aurait disposé un membre d’un parti extrémiste à la direction de l’UMP.

Jusqu’ici le nom de Fatima Allaoui était inconnu de la plupart des personnes, même membre de l’UMP.

Cependant depuis sa nomination en tant que secrétaire nationale de l’UMP, par Nicolas Sarkozy, la jeune femme créée la polémique : il s’avère qu’elle fait partie du SIEL, le parti d’extrême droite.

La conseillère régionale UMP du Languedoc Roussillon est donc actuellement présente dans deux partis : celui de Nicolas Saroky, recruté par Nathalie Kosciusko-Morizet, et le SIEL fondé par Paul-Marie Couteaux.

Le bras droit de Sarkozy n’en revient pas

Devant cette annonce, NKM a déclaré sa surprise au journal Le Monde :

« Je ne savais absolument pas qu’elle avait eu cette aventure politique. Si c’est vrai, elle nous l’avait caché. C’est inimaginable au regard de son parcours. Je l’avais justement repérée pour des raisons opposées car elle a toujours été identifiée comme une élue UMP, très engagée dans la lutte contre le FN. La résumer à son appartenance au SIEL ne correspond pas à l’image que j’ai d’elle. Moi, je l’ai toujours vue comme une femme dynamique, ayant un profil intéressant car je veux faire la promotion d’une jeune femme issue de la diversité, qui est psychologue en milieu hospitalier »

DR

DR

Nathalie Kosciusko-Morizet raconte même sa rencontre avec Fatima Allaoui, il y a trois ans, alors qu’elle était ministre de l’écologie.

Convoquée au siège de l’UMP afin d’apporter des réponses quant à son appartenant au SIEL, la jeune femme sera exclue des deux partis si les informations apportées par le quotidien Libération s’avèrent véridiques.

Partager >>