Une amende exemplaire pour Bonduelle

C’est un peu plus de 30 millions d’euros d’amende qui ont été imposés à la firme Bonduelle, pour avoir mis en place une entente concurrentielle concernant les conserves de champignons avec deux autres entreprises du même secteur. Il s’agit là d’un montant assez important, une mesure presque exemplaire afin de favoriser la concurrence dans ce milieu assez fermé qu’est l’agro-alimentaire, et qui concerne pourtant chacun de nous.

Un impact sur l’activité de l’entreprise

Les dirigeants ont déclaré à ce propos que l’amende aura forcément un impact sur les résultats du groupe, même si celui-ci ne risquera pas de remettre au cause sa santé financière. Cependant, c’est cette entreprise qui a été sanctionné le plus sévèrement parmi les trois qui étaient impliquées dans cette affaire.

La plus lourde peine

Concernant Prochamp, autre leader de la conserve de légumes, l’amende ne s’élève qu’à 2 millions d’euros. Le troisième concurrent en revanche n’a pas eu à verser quoique ce soit, ses dirigeants ayant eux-mêmes révélé cette entente de prix entre les leaders de la distribution. Cette décision va en faveur du consommateur, du fait qu’il ait le droit d’avoir le choix, et de faire jouer la concurrence dans sa façon de consommer. Une décision qui espérons-le, servira d’exemple pour d’autres.

Partager >>