Présidentielles 2017 : une majorité de Français pour une primaire à Gauche

C’est un sondage Odoxa pour L’Express, révélé ce matin par France Inter, qui le dit : 75% des Français (sondés) seraient pour une primaire à Gauche en vue des Présidentielles 2017 à l’instar de la primaire UMP supposément organisée. En outre, le sondage revient également sur une percée de Bruno le Maire à la course à la tête de l’UMP.

Primaires Socialistes, des Primaires de Gauche pour gagner 2017

Primaires Gauche UMP Présidentielles 2017

L’idée des Primaires vient, effectivement, des socialistes. En 2011, lorsqu’ils ont décidé d’adopter cette mode (venue des Etats-Unis), de nombreux partisans de gauche et de nombreux Français furent divisés : certains considéraient que cela relevait de la trahison envers nos institutions, d’autres n’appréciaient guère que l’on importe un concept ; en d’autres termes, les « primaires citoyennes », se sont vues critiquées, MAIS, pourtant copiées. Après avoir essuyé de nombreuses critiques, l’idée des primaires séduit à Gauche et plaît également à Droite, puisque, comme le montre le sondage, c’est le mode le plus plébiscité à l’UMP pour désigner son candidat à la Présidentielle de 2017.

Le sondage révèle que 75% des Français interrogés, et les 73% de sympathisants de Gauche estiment que la Gauche devrait organiser des primaires pour désigner son candidat à 2017. Mais, toute l’attention se tourne vers François Hollande. En effet, s’il se représentait, sa qualité de Président sortant, en ferait un candidat « naturel ».

A l’UMP, on craint de ne pas avoir de primaires pour 2017

A l’UMP, le problème est tout autre. L’organisation de primaires est bien inscrite dans les statuts du parti, mais de nombreux adhérents craignent que cela change si Nicolas Sarkozy était élu à la Présidence du groupe. Mais, l’ancien Président à beau se faire rassurant, tout le monde doute, plus encore ses deux principaux opposants François Fillon et Alain Juppé qui rappellent sans cesse leur attachement à ce procédé.

En clair, si globalement les sondés de tous bords souhaitent voir des primaires s’installer à Gauche comme à Droite, les partis, eux, ne savent plus trop quoi en faire.

Partager >>