Conférence de presse : Manuel Valls revient sur la découverte d’un deuxième bourreau français au coeur de l’Etat Islamique

Manuel Valls  participe  actuellement une conférence de presse, aux côtés de Bernard Cazeneuve, dans l’Oise. L’occasion pour le premier ministre de revenir sur le sujet principal, développé ce matin : l’identification de ce deuxième français sur la vidéo de l’Etat Islamique. Pour Manuel Valls, cette découverte n’est pas surprenante. Retour sur quelques points de son discours. 

Manuel Valls réagit sur la découverte d’un deuxième bourreau français

Etant en direct, Manuel Valls émet quelques réserves par rapport à l’annonce faite ce matin, évoquant la présence d’un deuxième français sur la vidéo diffusée par l’Etat Islamique : « Comme nous réagissons en fonction d’éléments, et comme nous sommes en live, nous serons prudents, et nous laisserons encore une fois, le procureur s’exprimer ». Pour le Premier Ministre, cette nouvelle n’est en rien surprenante : « Nous savons, Bernard Cazeneuve et moi-même, le nombre de français impliqués dans ces filières terroristes, djihadistes. (…) Nous savons le nombre de français, plus d’un millier, qui sont concernés par ces phénomènes, nous savons le nombre de français qui sont morts, en Syrie, près d’une cinquantaine, donc nous connaissons ces dangers, et malheureusement, nous ne sommes pas surpris d’apprendre que des français se trouvent au coeur de ces cellules et participent de cette barbarie ».

Manuel-Valls-

De plus en plus d’outils sont mis en place pour lutter contre toutes les formes de terrorisme.

Manuel Valls tient toutefois à souligner qu’ayant conscience de la situation, de nombreuses mesures ont été prises afin de lutter activement contre toutes les formes de terrorisme, et contre le développement de réseaux similaires : « Beaucoup de filières ont déjà été démantelées, c’est tout le travail qui est mis en oeuvre qui sera renforcé par la loi qui vient d’être votée, présentée par le Ministère de l’Intérieur, votée par le Parlement, et qui donne encore d’avantage d’outils, de moyens, aux forces de l’ordre et aux services de renseignement, dont je veux aussi saluer le travail. ». Manuel Valls tient à saluer, dans son discours, tout le travail mis en oeuvre par les forces de l’ordre et la justice françaises : « Nous sommes extrêmement respectueux du travail et des procédures de la justice. c’est vrai sur ce sujet là, c’est vrai sur bien d’autres ».

Manuel Valls

Partager >>