McDonald’s refuse d’utiliser des OGM pour ses frites

Le géant de la Malbouffe, McDonald’s vient de défrayer la chronique en s’inventant soudainement une conscience. Si l’on peut largement leur reprocher de nombreuses libertés diététiques, apparemment, McDonald’s serait inattaquable sur la question des OGM : ils n’en veulent pas !

Pas de frites transgéniques chez McDonald’s ?

Pas tout à fait ! Disons que McDonald’s vient de mettre un certain hola à son fournisseur principal, qui a une nouvelle pomme de terre OGM. Il n’est donc pas question de ne « pas en avoir », mais, plutôt d’en « avoir moins » voire, de les supprimer des composants.

La compagnie en question est Simplot da la même league agro-industriel que Monsanto. Autant vous dire que la couleur est donnée : bien fluorescente la nuit. La collaboration entre Simplot et McDonald’s est importante. Le fournisseur est son principal receleur de pommes de terre, et, les choses sont bien faites : McDo est le principal acheteur de patates dans le pays de la liberté (USA).

Tout est une histoire de communication pour McDonald’s

Le porte-parole de la firme au Burger a déclaré qu’ils n’utiliseraient pas la « Nouvelle-super-patate » de Simplot, ni même aucune autre pomme de terre génétiquement modifiée. Changement de stratégie ? Oui, totalement : depuis quelque temps, McDo multiplie les communications autour de ses nuggets pour convaincre les consommateurs qu’ils ne sont pas faits à base de patte rose. Si vous ne voyez pas de quoi on parle, petite séance de rattrapage :

Maintenant que vous comprenez le problème de McDonald’s, l’idée qu’ils tentent de supprimer toutes « leurs mauvaises » habitudes pour séduire à nouveau le client, ne doit donc plus vous étonner… Afin d’approfondir la question, nous vous proposons ce reportage d’M6 qui a été censuré par la chaîne :

Partager >>