Dégénérescence maculaire : Une nouvelle cause liée à l’âge pointée par les scientifiques

Les scientifiques viennent de déceler une nouvelle cause de cécité, liée à l’âge. De nouvelles perspectives de traitement pourraient voir le jour. La dégénérescence maculaire, qui apparait avec l’âge, touche 50 millions de personnes dans le monde. 

La dégénérescence maculaire, un handicap qui peut apparaitre avec l’âge

La dégénérescence maculaire touche un très large public dans le monde occidental. Il s’agit d’un phénomène nuisant à la vue, apparaissant avec l’âge. Cette maladie atteint généralement les adultes âgés d’environ 50 ans. La dégénérescence maculaire agit progressivement, touchant un oeil, puis l’autre, dans 10 % des cas. Les sujets souffrant de cette maladie déclarent alors une cécité pouvant être très handicapante au quotidien.  Le tabac et des dispositions génétiques favorables sont souvent à l’origine de la dégénérescence maculaire. Toutefois, des chercheurs ont permis d’isoler une cause supplémentaire, en se penchant plus particulièrement sur une protéine.

GREAT SHOT

Une protéine protectrice pour l’oeil, luttant contre la dégénérescence maculaire

Des chercheurs se sont donc penchés sur les gènes codant la protéine chargée de protéger nos yeux contre les attaques filtrant à travers notre système immunitaire. Cette protéine vient se greffer aux tissus. Si elle est présente en quantité suffisante, elle protège notre oeil contre tout dommage. Toutefois, les scientifiques se seraient au préalable trompés. Il s’agirait en réalité d’une autre protéine, faite du même gène, plus petite cependant. Sa petite taille lui permet par ailleurs de se greffer à l’arrière de l’oeil, ce que faisait difficilement la protéine précédemment évoquée. Les propriétés de cette nouvelle protéine pourront servir à l’élaboration d’un nouveau traitement, visant à rééquilibrer le système immunitaire de l’oeil  et éviter ainsi la perte de la vision.

Dégénérescence maculaire 2

 

Partager >>