Japon : Les émissions de CO2 battent des records

 Le Japon est plus que jamais dépendant de l’utilisation du gaz naturel et du charbon dans son processus de production d’électricité. Les conséquences sont terribles : Les émissions de dioxyde de carbone n’ont jamais été aussi élevées, comme le prouvent les analyses réalisées durant la dernière année fiscale. 

 

Emission de CO2 au Japon : Des chiffres qui restent très alarmants

Selon les analyses réalisées jusqu’en mars dernier, le Japon aurait émis plus d’un milliard de tonnes de CO2. Des chiffres alarmants, qui demeurent en hausse, puisque l’émission de gaz carbonique a augmenté de plus de 1,4% depuis l’année dernière. Une hausse de 16% par rapport à 1990. Le Japon avait pourtant annoncé vouloir réduire les émissions de Co2 en 2010, en augmentant notamment la production d’énergie nucléaire. Cette décision fut enrayée par l’accident ayant eu lieu à Fukushima en mars 2011, entrainant l’arrêt de 48 réacteurs. Cet incident a également engendré l’augmentation de l’utilisation des énergies fossiles, comme le gaz naturel et le charbon, à l’origine d’une forte émission de CO2.

japon CO2 1

Forte émission de CO2 au Japon : une tendance qui devrait se maintenir

La hausse des émissions de CO2 va se maintenir au Japon dans les années à venir, selon plusieurs analystes. La perspective de la réouverture de certains réacteurs nucléaires demeure peu probable. De plus, des sondages réalisés au Japon montrent que 60% de la population est contre l’utilisation de l’énergie nucléaire.  Le Japon va donc difficilement pouvoir se sortir de cette crise environnementale, et réduire ainsi son empreinte carbone.  Ce triste constat a lieu alors que la Chine et les Etats-Unis cherchent des solutions afin de lutter contre le réchauffement climatique.

japon CO2

 

 

 

Partager >>