Projet Loon : Google teste ses ballons Internet en Australie

Google entre dans sa dernière étape du « Projet Loon », un audacieux projet visant à diffuser Internet en 4G dans le Monde, via des ballons d’hélium. Si la finalité est d’apporter Internet dans les coins les plus reculés de notre planète, actuellement, le Projet Loon est en test en Australie. Explications.

Australie, terre d’essais pour Google

En décembre prochain, la société Google, qui n’est pas en reste côté innovation, va inaugurer la première phase de son ambitieux projet : le Projet Loon. Cette entreprise a pour but d’apporter l’Internet au Monde entier, même aux endroits les plus coupés du monde et ce, grâce à des ballons gonflés d’hélium.

En décembre la société testera l’envolée de 20 ballons, lâchés dans l’ouest du Queensland, en Australie. Gravitant autour de la planète grâce aux vents stratosphériques, les ballons sont munis d’antennes pouvant émettre et relayer la 4G sur une vingtaine de km.

Google Projet Loon

Projet Loon, l’ambition folle de Google

Google Projet LoonA terme, le projet a pour but de produire un anneau entier de ballons capables d’émettre et de fournir un accès au réseau et cela même dans les endroits les plus inaccessibles.

Le Projet Loon a été initié secrètement en 2011 par les scientifiques de la branche « Google X », le fameux laboratoire secret de Google qui travaille, notamment, sur les voitures sans chauffeur. Si l’objectif final est de portée mondiale, le Projet Loon doit d’abord séduire sur les terres Australiennes. Cette technologie, si elle fait ses preuves, pourrait alors être une véritable aubaine pour les pays en voie de développement n’ayant pas encore accès au réseau mondial.

Partager >>