Mission Rosetta : les problèmes de l’atterrisseur Philae

L’atterrisseur-baladeur-sonde-robot, Philae a eu quelques ratés lors de son atterrissage sur la comète Tchouri. En effet, le petit Philae, a tout d’abord fait un « énorme bond » de près d’un km, puis un second, avant de se stabiliser enfin sur la comète Tchouri, expliquait, hier, Stephan Ulamec, le responsable de l’atterrisseur.

Des problèmes d’atterrissage pour l’atterrisseur Philae

Rosetta et Philae

La mission historique Rosetta a failli tourner court lorsque l’atterrisseur Philae a donné quelques sueurs froides aux astronomes : le premier bond de Philae, provoqué par la première rencontre avec la surface, a duré près de deux heures. Au point-presse de l’Agence Spatiale Européenne, à Darmstadt (Allemagne), Stephan Ulamec déclare : « Une patte en l’air, ou plutôt tourné vers l’espace » ou encore « Nous comprenons mieux comment nous avons atterri, mais nous ne savons pas encore exactement où. » Des déclarations sibyllines complétées par celles-ci, toutes aussi étranges : « Nous pourrions être quelque part sur la falaise de ce cratère », dans une orientation « bizarre. » Ces propos sont tenus par Jean-Pierre Bibring, le responsable Scientifique de l’atterrisseur Philae.

Mission Rosetta, quelques inquiétudes

Les frissons ne s’arrêtent pas là. De son côté, Stephan Ulamec confirme que Philae n’est pas arrimé. Le système de harpons qui devait ancrer l’atterrisseur au noyau de la comète Tchouri n’a, apparemment, pas fonctionné. Autre problème technique : les responsables du robot s’inquiètent grandement du fait que Philae se trouve « à l’ombre ». En effet, ses batteries sont rechargeables grâce aux petits panneaux solaires dont il dispose. Certes, Philae a encore sa première fourniture d’énergie, mais seulement pour une dizaine d’heures. Les batteries solaires devaient prendre le relais.

Malgré ces inquiétudes, Jean-Pierre Bibring reste confiant : « Nous pourrions essayer de mieux orienter nos panneaux solaires. » La seconde hypothèse étant de tenter de faire faire une manœuvre à Philae pour le repositionner sur la comète.

Source : 7sur7.be

Partager >>