Coco.fr le Chat gratuit en ligne

Oui, nous à Mehach Magazine, on vous trouve toutes les choses les plus insolites au monde. Ici, c’est « Coco ». Coco.fr plus exactement. Un chat totalement gratuit, qui ne paie pas de mine, mais qui rappelle la grande époque de l’irc et du voilà-chat. L’enquête de la rédaction (où nous avons dû donner beaucoup de notre personne !)

Coco.fr, c’est un site de noix de coco et… de noix de coco au sens sexy du terme

Coco inscription

Ouais, c’est un chat quoi ! Vous commencez, comme vous le voyez, par renseigner votre « pseudo », votre sexe et votre âge. Le fameux ASV d’il y a quinze ans quoi. Ensuite, votre Code Postal. Vous voyez que moi, j’ai une ville qui est remontée. Ne cherchez pas, je n’y habite pas, j’ai tapé au hasard. Quant à mon âge, il est faux.

Notons que j’ai volontairement utilisé un pseudo très « girly », sachant à quoi m’attendre. Ca n’a d’ailleurs pas raté puisque je me suis retrouvée totalement submergée de conversations privées moins catholiques les unes que les autres. Tous des hommes, du côté de Bordeaux (oui, Pessac, c’est 33). Ainsi, Coco.fr propose une certaine mise en relation de proximité.

Les conversations n’étaient pas fameuses, vous vous en doutez :

Coco Conversation
Coco Conversation
Coco Conversation

 

Sinon, côté utilisation. Vous pouvez changer le design (oui, moins « coco » quoi), décider d’accepter ou non les conversations privées, partir sur un salon particulier. Bref, la même chose qu’IRC.

Coco.fr semble avoir du succès

Oui, c’est un site qui semble marcher, essentiellement pour trouver des petites rencontres coquines sur le tas, des plans cam, etc. A l’instar des vieux chats des années 2000.

Coco Salon

Si vous plissez bien les yeux, vous remarquez les noms plus qu’équivoques de certains salons. On est clairement dans la recherche de « l’âme sœur ». Ou dans la recherche du bon plan cam ! Bon, le romantisme, ce n’est pas ici que vous le trouverez.
Côté « salons privés », c’est beaucoup plus explicite, puisque les noms semblent vouloir rivaliser avec les catégories les plus WTF des sites pornos.

La conclusion de cette mini-enquête ? Les chats ne sont pas morts, Internet is for Porn, et il ne faut jamais taper « coco » dans Google. Jamais.

Des sites de rencontre se spécialisent

Les hétérosexuels ou les homosexuels ne sont pas les seuls à chercher l’âme soeur, d’autres personnes qui ont des préférences spécifiques sont également en quête d’un moment de douceur. De ce fait, les sites ont décidé de se spécialiser et vous n’avez pas forcément des univers généralistes. Certes, il est possible de trier tous les profils, mais cela demande un certain temps et vous n’êtes pas certain de dénicher la perle rare. Il existe des sites de rencontres pour les transsexuelles qui répondent à une demande précise.

  • Vous êtes persuadé d’avoir accès uniquement à des profils liés à des transsexuels.
  • Les plateformes sont payantes ou gratuites, mais il y a souvent une partie démo pour que vous puissiez tester toutes les fonctionnalités avant de vous décider.
  • Comme c’est le cas pour tous les sites de rencontre, soyez vigilant et regardez attentivement les photos de profil.
  • Une recherche très rapide sur Google vous permet de savoir si un cliché a été utilisé pour de faux profils sur d’autres plateformes.
  • Avant de prendre contact avec un transsexuel, il est préférable de discuter longuement notamment pour apprendre à connaître votre interlocuteur.

Si vous prenez toutes les précautions nécessaires, ces sites spécialisés peuvent vous aider à dénicher la perle rare très rapidement. En effet, si certains internautes veulent uniquement des relations éphémères, d’autres par contre ont eu l’occasion de nouer des amitiés fortes et même de trouver l’amour. Il faut donc échanger des messages et persévérer, votre implication sera récompensée.

Partager >>