RATP : Le «RER Surfing» fermement condamné

Une nouvelle pratique dangereuse inonde peu à peu les réseaux sociaux. Son nom ? Le RER Surfing, une mode extrêmement néfaste, qui consiste à s’accrocher à un train RER en marche pour rejoindre la station suivante. La RATP condamne très fermement ce genre de pratique, qui met en danger plus qu’elle n’amuse. 

 La RATP lance des poursuites judiciaires à l’encontre d’un jeune pratiquant le RER Surfing

La RATP a saisi aujourd’hui les autorités judiciaires, suite à l’arrestation et à la mise en garde à vue hier  d’un jeune ayant pratiqué le RER Surfing, sur une des rames de la ligne A du RER.  Ce jeune était à l’origine de la première vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Cette vidéo a littéralement fait le buzz, ayant été vue par des milliers de personnes. La mode est lancée, à tel point qu’une seconde vidéo est ensuite diffusée, dans laquelle un jeune s’étant lui aussi suspendu à un RER en marche, sur la ligne H, cette fois-ci.  La RATP s’insurge véritablement contre cette pratique, que l’on peut jugée comme « dangereuse et irresponsable », selon les propos recueillis par le Parisien.

ratp 1

Le RER Surfing : Une pratique venue de Russie

Cette toute nouvelle mode a vu le jour en Russie, où elle s’est répandue, de 2011 à 2013. L’engouement pour ce genre de pratique a pris fin lors de la mort de plusieurs jeunes, décédés suite à des chutes, ou à la rencontre d’obstacles. Un homme était également décédé à Paris, après avoir voulu se filmer sur le toit du métro de la 6.

ratp 2

 

Source : http://www.leparisien.fr

Partager >>