Affaire Nabilla : La création d’un hashtag prônant sa libération crée le débat

Nabilla Benattia a été placée en garde à vue et écroué hier, à la maison d’arrêt de Versailles. Alors qu’elle s’apprête à passer sa deuxième nuit en cellule, un comité de soutien s’est formé sur Twitter, prônant sa remise en liberté, via le hashtag . Ce mouvement de solidarité envers la star de la téléréalité, accusée d’avoir poignardé son compagnon, fait débat. Retour sur la polémique.

Le hashtag  : Une vague de soutien en faveurs de Nabilla

Placée en garde à vue dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, Nabilla Benattia, accusée d’avoir assené plusieurs coups de couteaux à son compagnon, a été incarcérée hier. Ses fans se sont mobilisés dès le début de l’affaire, manifestant leur soutien via les réseaux sociaux, et tout particulièrement via Twitter, grâce au hashtag . Ils témoignent ainsi de leur solidarité envers la starlette, espérant sa remise en liberté, et soulignant l’injustice de la situation. De nombreux messages de soutien sont ainsi publiés chaque minute sur Twitter. Des personnalités de la téléréalité, comme Ayem Nour, se sont également associées à cette vague de soutien.

 nabilla freenabilla 2

#FreeNabilla : Le début d’une polémique

Cette vague de soutien a bien sûr généré une polémique. De nombreux internautes ont réagi sur Twitter, trouvant ce mouvement de soutien indécent et injustifié. Pour eux, Nabilla est coupable, et mérite d’être emprisonné. Les réactions ne se sont donc pas fait attendre.

Les avis sont donc partagés sur la situation de Nabilla. Il faudra donc attendre la décision de la justice pour savoir enfin ce qu’il en est.

nabilla freenabilla

Partager >>