Nabilla : Sa première fois, ou la misère du sexe

Oh, la, la, je sais, c’est facile de tirer sur l’ambulance. Surtout quand celle-ci s’obstine à passer sur des mines. Nabilla, qui maîtrise admirablement l’art du « buzz-chaud-olol » a -encore- utilisé son cul pour faire parler d’elle. Elle s’illustre cette fois-ci avec la « confession intime » de sa toute première fois.

Il était une fois, Nabilla en vacances

Il était une fois, une jeune fille. Cette adorable jeune fille, aux cheveux de jais et autres accessoires encore naturels, se prénommait Nabilla. Nabilla et sa Bonne Maman étaient en voyage dans le Royaume du Club-Med. Comme elles étaient heureuses toutes les deux ! Se prélassant au soleil, participant au karaoké du soir, buvant des cocktails avec ombrelles, la jeune Nabilla et sa Bonne Maman passaient un agréable séjour. Mais, c’était sans compter le grand méchant loup, flottant dans la piscine…
La jeune et naïve Nabilla se laissa séduire par ce grand méchant loup prénommé « Je sais plus ». Ce vilain « Je sais plus », sans un mot, attira, dans ses odieux filets de prédateur, la pauvre et naïve Nabilla.

ET IL LUI VOLA BESTIALEMENT SA VIRGINITÉ HA HA HA !

Oui, Nabilla fait le buzz en ayant « flotté sec » sous la flotte

Eh oui, les enfants, les Princesses d’aujourd’hui n’attendent plus le Prince Charmant, endormies dans une tour, ou à moitié mortes avec sept hommes célibataires autour ou… Non, ne détruisons pas tout de suite votre enfance !

Voilà, une nouvelle fois, Nabilla s’illustre en racontant un pan de vie quelque peu triste. Dans l’eau, avec un « Je sais Plus », c’est toujours très romantique.

Partager >>