Julien Blanc : Le coach en séduction crée la polémique

Julien Blanc, coach en séduction, a crée une importante polémique sur Twitter. Oeuvrant pour une entreprise proposant des formations en séduction nommé Real Social Dynamics, le jeune trentenaire a récemment interpellé les internautes. Julien Blanc poste régulièrement des vidéos sur Youtube, dans lesquelles il prodigue ses conseils en drague. Une de ses vidéos a choqué de nombreuses personnes, par son contenu raciste, et les préjugés sexistes qu’elle véhiculait. 

 

Une vidéo de Julien Blanc fait polémique

Une vidéo a fortement choqué les internautes ces derniers temps. Le scandale a été très vite véhiculé par Twitter. L’objet de la polémique ? Une vidéo postée par Julien Blanc, coach en séduction.  On le voit d’abord donner une conférence à un groupe d’homme, souhaitant en apprendre plus sur la drague. On comprend alors à quel point la vidéo est choquante par les préjugés racistes et sexistes qu’elle contient. En effet, Julien Blanc aborde la séduction des japonaises : « On vous dit qu’il faut être patient, très empathique avec les Japonaises, parce que si vous les approchez en disant « Hello ! », elles se barrent direct. Mais à Tokyo, si vous êtes un homme blanc, vous pouvez faire ce que vous voulez. Au début, je ne savais pas jusqu’où je pouvais aller, mais deux jours plus tard, je me baladais dans la rue, je pouvais les attraper par la tête, et les pousser devant mon sexe, en criant ‘Pikachu’! »

coach en séduction

Des « conseils » de Julien Blanc vivement critiqués

Toujours dans cette vidéo Julien Blanc ses « bons » conseils en pratique, dans les lieux publics, telle qu’un supermarché, une boite de nuit ou encore dans la rue, forçant les passantes à placer leur tête au niveau de son entrejambe. Une pratique scandaleuse, qui ont suscité la révolte et la colère de nombreux internautes. Si bien que leur consternation a généré un hashtag, crée hier : #TakeDownJulienBlanc. Une pétition circule actuellement pour mettre fin aux séminaires menés par Julien Blanc. Elle aurait récolté plus de 15 300 signatures.

julien blanc

 

Partager >>