Skyrock ne s’appelle pas Skyrap et il y a une raison

Les plus jeunes l’ignorent très probablement. La plupart ne doivent même pas s’interroger sur le nom de cette radio. Oui, Skyrock s’appelle « Sky-Rock » et pas « Sky-Rap », alors qu’ils passent une grande majorité de Rap et de RnB… Alors pourquoi ? Est-ce un complot pour tromper les auditeurs, ou bien Skyrock a-t-il, à un moment, été la première chaîne du Rock’n’Roll ?

Skyrock, on vous dit, c’est donc évident !

Premier logo Skyrock

Bien joué, c’est effectivement le premier logo de Skyrock !

Bravo à ceux qui suivent ! A l’origine, la radio passait bel et bien du Rock ! Les débuts entre 1985 et 1989 se font sous le nom très « underground » de « La voix du Lézard ». Rapidement, la radio est renommée en Skyrock et, naturellement, elle se défini comme étant une radio « pop, rock ». Oui, parfaitement, à sa création, elle faisait ce que devrait faire RTL2 (s’ils respectaient leurs engagements, mais, c’est un autre débat).

Mais, outre la programmation, les compilations rock (on pouvait trouver « Black Betty », par exemple, sur une compile de Skyrock à l’époque…) ; la station se démarque par une antenne de plus en plus libre et subversive. Pratiquement précurseur sur l’idée d’une Radio Libre, Skyrock ose les canulars téléphoniques et les déclarations de fantasmes aux heures les plus tardives. Histoire de bien relancer la machine (lorsque la radio connaît un coup de mou vers 94′), ils font même appel à Tabatha Cash, une ex-star du X très prisée à l’époque.

Alors, comment la première chaîne du rock est devenue la première chaîne du rap ?

Skyrock Rock Rebel

Cette compilation était promue par Skyrock dans les années 90.

Tout réside dans cette fichue notion de cible : Dans les années 80-90, les 15-25 ans écoutaient en majorité du Rock, du Pop, de la Dance. Mais, et les jeunots ne le savent probablement pas, ce sont également dans ces années-là que naissent deux courants : le Rap et le RnB. Ainsi, les goûts de la jeunesse ayant changé, et la station ayant toujours besoin d’oreilles attentives, Skyrock change son slogan et sa grille de diffusion.

Pourquoi ne pas renommer ? Pour une question de mémoire du Public. Il n’est pas aisé de faire entrer dans l’inconscient collectif qu’une marque A est devenue une marque B. Certains y parviennent (à l’instar de France Télécom), mais, changer de nom et/ou de charte graphique revient à prendre le risque de tuer son produit. Autant garder l’assise marketing, tout en proposant un nouveau contenu.

Voilà les jeunes, désormais, lorsque vous écouterez Skyrock, vous penserez aux vieux qui regrettent un bon « Sympathy for The Devil » !

Partager >>