Game of Thrones : Les Lannisters paient leurs dettes !

Raté, ce n’est pas un article spoiler sur Game of Thrones. Bien que, j’aurai pu parler de la saison 5 qui arrive au Printemps prochain. Oups, là, vous commencez à vous demander ce qui va arriver au reste des Lannister, non ?
En tous les cas, nous parlons ici non pas du Lore de GoT mais de l’or, de l’argent, du salaire des acteurs. En effet, ils vont être augmentés !

Vu le succès de Game of Thrones, c’est tout à fait normal !

Game of Thrones TyrionLa saison 5 de Game of Thrones ne doit sortir que le Printemps prochain. La saison 4 a eu un succès hallucinant. Cela est probablement dû aux deux morts ultra-importantes et jouissives. Quoi qu’il en soit, les acteurs n’avaient initialement signé que pour 6 saisons. HBO, vient de leur demander d’accepter un contrat pour une septième. Ils l’ont fait, mais, à une seule condition : une augmentation pour tous.

Dit comme ça, c’est beau. Mais, seules les maisons « les plus influentes », verront leur cachet exploser. De ce fait, Lena Headey (Cersei), Peter Dinklage (Tyrion) ou encore Emilia Clarke (Daenerys) se retrouvent à être les mieux payés. Question d’importance et de succès à l’écran, nous supposons… (Je ne m’étendrai pas sur la légitimité du salaire pour Mlle Clarke, son jeu d’actrice me scandalise déjà assez.)

Les deux suivantes dans la liste seraient les deux petites Stark : Sophie Turner (Sansa) et Maisie Williams (Arya).

Ne vous y trompez pas, Game of Thrones ne rémunère pas les personnages les plus importants

Non ! Et c’est là, que je mets le panneau « WARNING SPOILER ».

Si les cinq acteurs pré-cités, ont effectivement beaucoup d’importance, je reste surprise que Kit Harington (John Snow), Carice van Houten (Melissandre), Stephen Dillane (Stannis) Nikolaj Coster-Waldau (Jaime), Gwendoline Christie (Brienne) ou encore Aidan Gillen (Littlefinger) ; ne figurent pas en pôle-position.

Et encore, ils ne sont même pas classés par importance et il y en a d’autres. Donc, on peut en conclure que HBO a décidé d’augmenter ses vaches à lait au prorata de l’audimat et, probablement, du merchandising vendu.

Partager >>