Le Fondateur d’Androïd, Andy Rubin, quitte Google

Hier, Google annonçait que le fondateur d’Androïd, Andy Rubin, quittait Google. Il va désormais se consacrer à son entreprise personnelle. James Kuffner, un chercheur à Google et membre du secteur robotique le remplacera.

Androïd et Google perdent un de leurs membres

En 2005, Google rachetait Androïd, et Andy Rubin aidait alors le géant d’Internet à concevoir le système d’exploitation mobile, L’OS Androïd. En 2013, il est déplacé à la partie robotique. Rubin était connu, au sein des employés du campus Google, pour être une personne souhaitant garder ses équipes Androïd séparées du reste de la société. Durant longtemps, le groupe avait même sa propre salle à manger. Et si Google n’a de cesse de faire des déclarations aimantes, Larry Page, PDG de Google se fend d’un mièvre :

« Je tiens à souhaiter à Andy le meilleur avec ses projets, avec Androïd, il a créé quelque chose de vraiment remarquable, avec, un milliard et plus, d’heureux utilisateurs. Merci. »

De son côté, Rubin, insiste sur le fait qu’il n’a jamais eu vraiment de problème d’indépendance avec Google. Les deux parties se font des politesses tandis qu’une source, proche de l’exécutif de Google a déclaré qu’Andy serait partit pour des raisons de contraintes sur ses activités à Google, et une volonté de mener son propre projet. Étrangement, le porte-parole de Google a refusé d’expliquer les raisons du départ de leur collaborateur.

Google perd son Isaac Asimov ?

Car Andy Rubin était LE spécialiste de la robotique chez Google. Et, alors que le groupe se lançait de plus en plus dans cette nouvelle course technologique, le départ de Rubin est un coup dur. Les autres acteurs de ce secteur, s’interrogent sur le départ soudain d’Andy, le qualifiant de « surprenant ». D’autant plus qu’il laisse la place à une personne reconnue dans le milieu sans pour autant donner d’explications.

Partager >>