Pôle Emploi : Un comportement qui dérange

 Pôle Emploi a fait un choix qui dérange fortement. C’est le journal Ouest-France qui a mis en lumière la polémique. L’organisme aurait en effet organisé un séminaire très luxueux, pour le Comité de Direction du Pôle Emploi des Pays de la Loire. Le mouvement Attac met en évidence une utilisation abusive de l’argent public.

Un séminaire très luxueux organisé par Pôle Emploi

Un séminaire très fastueux a été organisé par le Pôle Emploi la semaine derniers, selon le journal Ouest France. Un excès de luxe qui sonne faux, alors que le nombre de chômeurs a atteint un record en septembre dernier.  Un séminaire organisé dans un Relais et Châteaux 4 étoiles, en front de mer. Piscine extérieur chauffée et courts de tennis étaient à la disposition des dirigeants du Pôle Emploi des Pays de la Loire, répartis dans treize chambres et suites, pour 290 euros par personne. Au programme, pendant deux jours : dégustation de vin, repas concoctés par un chef 2 étoiles au Guide Michelin.

pole emploi 3

Le faste de Pôle Emploi dénoncé par le mouvement ATTAC

Le mouvement ATTAC, en faveur du pouvoir citoyen, a mis en évidence ce séminaire, qui apparait comme déplacé dans la conjoncture actuelle. Margareth Lecoq, du mouvement ATTAC de Nantes, trouve ce séminaire choquant. Elle a d’ailleurs exprimé sa révolte au micro d’Europe 1 : « On a du même du mal à y croire, on se dit que ce n’est pas possible que des personnes responsables de Pôle Emploi se permettent d’utiliser l’argent public pour se payer un week-end à la mer dans un grand hôtel. Quand on pense qu’il y a des chômeurs qui sont radiés. Un séminaire, ça peut se faire dans des salles communales. C’est très choquant vis-à-vis des chômeurs ». Le groupe ATTAC exige que les frais engendrés par ce séminaire soient remboursés par le Pôle Emploi. Ils ne doivent pas être pris en charge par la communauté. Pôle Emploi se défend, de son côté, en affirmant que les tarifs avaient été négociés.

pole emploi

 

Partager >>