Oscar Pistorius est condamné à 5 ans de prison

Reconnu coupable du meurtre de sa petite amie en 2013, Oscar Pistorius, vient d’être condamné à cinq ans de prison par la Justice. Le procureur avait requis dix ans de prison ferme à l’encontre du champion. Si Pistorius est reconnu coupable, il ne l’est que pour « homicide involontaire ». Le procès, qui a duré près de huit mois, est enfin terminé. A l’issue de l’audience, Oscar Pistorius a été directement emmené en prison.

Un long procès pour Oscar Pistorius

Nous l’avons dit : le procès a duré presque huit mois et a passionné l’Afrique du Sud, mais le monde entier. Le procureur avait requis dix ans de prison ferme. La défense, de son côté, avait demandé une peine « d’arrêts domiciliaires assortie d’un travail d’intérêt général ». Cette demande était formulée avec la mise en avant du handicap du sportif (oui, il est amputé des deux jambes, souvenez-vous). Le Juge a récusé la demande, expliquant que la peine ne serait pas appropriée.

Que cela soit le verdict ou le procès, l’histoire a fortement divisé l’Afrique du Sud. Toute la question de la volonté de tuer se posait. Oscar Pistorius a tué sa compagne Reeva Steekamp de quatre balles tirées au travers d’une porte de toilettes. Pour les uns, il s’agit d’une réaction anormale démontrant la violence du personnage et, pour la défense, une sorte de « regrettable accident ».

Le débat commence pour le verdict retenu à l’encontre de Pistorius

La Justice a statué qu’il s’agissait d’un « homicide involontaire par négligence ». Mais, tout le débat reste en suspend puisqu’il s’agit de la même qualification s’appliquant à un chauffard ivre tuant un piéton sur la route. Ors, comme le rappelait l’accusation, Oscar Pistorius a tiré, à plusieurs reprises, à hauteur d’homme et avec des munitions de guerre. Le procureur a eu beau marteler que « L’accusé a tiré en sachant que quelqu’un se trouvait là, derrière cette porte », rien n’y a fait.

Pourtant, à titre personnel, je suis plutôt de l’avis du procureur : en admettant qu’il ne voulait pas tuer sa compagne, il avait tout de même pleinement conscience qu’il allait tuer « quelqu’un » dans ces fichus WC ! J’ai donc, moi aussi, du mal à comprendre cette histoire « d’involontaire ».

Mais, bon, je ne rends pas Justice.

Partager >>