The Evil Within : Un jeu d’action très attendu

Les fans de Shinji Mikami peuvent se réjouir de la sortie de The Evil Within. Le concepteur de jeux vidéos japonais revient avec un nouveau jeu survival-horror. Et son talent est toujours au rendez-vous.  Il revient avec un univers qui lui est propre, empli d’oppression.

Un jeu réussi avec quelques bémols

Shinji Mikami maintient un équilibre parfait entre horreur et action. Ses boss sont très réalistes et déclenchent quelques frissons. C’est un jeu qui suscite des sursauts réguliers. Le sang coule à flots, les monstres apparaissent à tout moment, tout est mis en oeuvre pour maintenir le joueur en état de stress permanent.   On est bien loin de l’univers enfantin de Super Mario.  Ici, on se glisse dans la peau de Sebastian, un détective qui doit enquêter au sein d’un asile infesté de zombies. The Evil Within s’avère être un très bon moyen de s’entrainer en cas d’invasion apocalyptique.

Shinji Mikami, un créateur hors normes

Shinji Mikami est à l’origine de nombreux « beast sellers » en terme de jeux vidéos. Parmi ses créations, plusieurs gros succès tels que Resident Evil ou Devil May Cry. Outre le fait de créer des jeux vidéos pour le moins réussis, il a conçu un genre à part entière : le survival horror. Se situant sous le genre du jeu d’action et d’aventures, il est directement inspiré des fictions d’horreur. La quantité de munitions, de vitesse et d’énergie du joueur est alors limitée. Le personnage incarné par le joueur n’a donc rien d’un super héros, et c’est en cela que réside la particularité du genre : le jeu dans les conditions réelles de l’action.

 

Partager >>