Taylor Swift : Out of the Woods, son nouveau titre

Taylor Swift multiplie les extraits de son nouvel album « 1989 ». Après avoir déjà proposé « Shake It off », la chanteuse publie sur le Web un autre extrait : « Out of the Woods ». Mais, et c’est là que le grand mystère se fait, que les magazines People s’emballent et que les fans s’excitent : dans ce morceau, elle fait référence à une histoire d’amour qui se serait mal terminée.
Et tout le monde a envie d’y voir une référence directe à son histoire avec Harry Styles…

Taylor Swift parle-t-elle de son ex ?

Taylor Swift est une adepte (comme beaucoup d’artistes) du « je raconte ma vie dans mes chansons ». Et, comme beaucoup, les histoires d’amour bien ratées sont une source inépuisable d’inspiration. John Mayer, un ex, s’était donc retrouvé au coeur d’une métaphore d’un de ses morceaux…

Aujourd’hui, tout le monde veut voir dans son nouveau morceau une référence directe à Hary Styles. La séparation en janvier 2013 avait été douloureuse apparemment, mais, ils s’étaient réconciliés. Et, dans ce nouvel album qui sortira fin octobre, la chanteuse évoque, dans « Out of the Woods », l’extrait qu’on vous propose aujourd’hui, les dessous de cette histoire passionnée.

D’après le magazine Rolling Stones, premiers à avoir les paroles de la chanson, aucun doute n’est possible, les traductions suivantes attestent même cette hypothèse :

« Chaque jour était une lutte. Oublie les projets d’avenir, on essaie juste de tenir jusqu’à la semaine suivante« 

.

« Souviens-toi quand tu as freiné trop tôt. 20 points de suture dans une chambre d’hôpital« 

.

(Ceci est une référence directe à un accident de moto-neige que le couple aurait eu et dont Harry en avait déjà parlé dans un magazine)

Si ce n’est pas le cas, que se passe-t-il ?

Certains fans s’ouvrent les veines à coups d’I-pod à force de désespérer de trouver le sens caché de la chanson. D’autres, vont brûler le QG du magazine Rolling Stones et y jeter des pierres. D’autres encore vont contacter quelques médiums dans le but d’être éclairés sur cette grande affaire obscure et capitale.

Et puis, il y a ceux qui vont peut-être prendre la chanson pour ce qu’elle est : une chanson à écouter.

Partager >>