Harry Potter, le retour : le doute plane toujours

Il ne fait aucun doute sur les capacités de J.K Rowling  à entretenir le mystère. Voilà quelques jours déjà qu’elle suscite espoir et excitation chez des millions de fans, notamment grâce à ses tweets, laissant planer le doute sur l’éventuel retour de son héros fétiche, Harry Potter. Il est donc temps de tenter de décrypter les messages codés de l’auteure, décidément bien facétieuse. 

L’auteur britannique attise notre curiosité

Il y a peu, J.K Rowling nous donnait déjà des nouvelles de Harry et de ses amis, Ron et Hermione. On en apprenait un peu plus sur ce qu’étaient devenus les jeunes héros : Harry, 34 ans, est devenu Auror, oeuvrant, en quelque sorte, pour la police des sorciers. Il a épousé Ginny, la soeur de Ron, qui lui a rejoint l’entreprise familiale, Farces pour Sorciers Facétieux. Il est maintenant marié à Hermione, désormais à la tête du Département des Lois Magiques. Tous ces détails donnés par l’écrivain ont suscité un vif intérêt chez les fans, qui ont immédiatement imaginé la possibilité de voir revenir leur héros préféré.

Harry Potter Ron Hermione

J.K Rowling tweet une curieuse anagramme

Le 6 octobre dernier, J.K Rowling publiait sur son compte un message tout à fait improbable, dont le sens échappait à beaucoup : « Cry, foe! Run amok! Fa awry! My wand won’t tolerate this nonsense » (Pleure, ennemi ! Déchaîne-toi ! Ma baguette ne tolérera pas cette absurdité). Une énigme qui fut rapidement décryptée comme une anagramme, qui, une fois décodée, donnait le message suivant : « Harry revient ! Je ne donnerai aucun détail maintenant. Une semaine. Sans commentaire » . La presse et les fans s’enflamment et on se réjouissent déjà du retour du jeune héros à lunettes.  Cependant, J.K Rowling tweet à nouveau : « Indice. Il n’y a qu’une seule phrase cachée dans cette anagramme, elle est écrite en bon anglais et elle concerne Newt Scamander. » Les espoirs retombent. Ce tweet si mystérieux concernait en fait le film annoncé par Warner, narrant les aventures de Newt (Norbert Dragonneau, en français). So sad. Attendons  tout de même la semaine prochaine, dans l’attente d’un éventuel indice sur le retour de Harry…

J.K Rowling - In Conversation

 

 

Partager >>