Les étudiants tournent le dos à la médecine générale

D’après le palmarès 2013 des spécialités choisies par les étudiants en médecine, publié par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), la médecine générale et la psychiatrie sont peu à peu délaissées au profit de … l’ophtalmologie. Comment expliquer l’engouement nouveau pour cette discipline ?

L’ophtalmologie séduit de plus en plus d’étudiants

L’ophtalmologie arrive en première position parmi les spécialités choisies par les étudiants. La majorité des élèves admis aux épreuves classantes nationales a opté pour cette option.  Cette spécialité est suivie de près par la néphrologie, la radiologie, la dermatologie et la cardiologie. Comment expliquer cet attrait ? Les experts de la DREES soulignent que les internes sont de plus en plus attirés vers les professions dont le moise d’exercice est majoritairement libéral. Ces spécialités arrivent donc en tête de classement, en dépit d’autres disciplines, délaissées petit à petit.

ophtalmologie

La médecine générale suscite moins d’engouement qu’avant

Certaines spécialités font en effet de moins en moins d’adeptes. La médecine générale demeure peu attractive, tout comme la psychiatrie, la génétique médicale, la médecine du travail, la biologie médicale et la santé publique. Ces activités, plutôt salariées, disposaient de nombreux postes vacants en 2012. Ce sont des secteurs où le recrutement reste difficile.

Université

A noter enfin : la mobilité nationale reste importante. Plus de la moitié des étudiants sont amenés à changer de région, majoritairement par choix.  Rennes, Reims, Paris, Montpellier et Paris demeurent des villes très attractives. Reims, Angers, Brest et Nancy, quant à elles, peinent à pourvoir tous leurs postes.

Partager >>