Ebola à Madrid, place à la Psychose

Tous les journaux en parlent : un cas de virus Ebola a été déclaré à Madrid. Mais avant d’attaquer les questions anxiogènes, passons en revue les faits. Qui ? Comment ? Où ?

Premier cas d’Ebola contracté en Europe

Tout d’abord, il s’agit du premier cas de contamination au Virus Ebola sur le sol Européen. Oui, mais qui ? Une infirmière à Madrid qui soignait des patients rapatriés d’Afrique. Comment ? Les deux patients en question étaient des missionnaires venus aider ces pays justement. Les deux hommes ont contracté le virus Ebola sur place, ont été rapatriés sanitaire à l’hôpital Carlos III pour être soignés. Malheureusement, les deux meurent et c’est au contact du missionnaire décédé le 25 septembre que l’infirmière aurait contracté le virus.

Cela ne règle pourtant pas la question du « Comment ». En effet, l’infirmière portait une combinaison étanche et n’a été que deux fois au contact du malade. Par ailleurs, une trentaine de personnes en tout auraient soigné le malade. Forcément, ce chiffre inquiète et à Madrid, la Psychose autour d’Ebola s’emballe.

Tout le monde y va de son pronostic, les Gouvernements multiplient les communications rassurantes et les médias s’emballent. Pourtant, en France, une infirmière en mission qui avait elle aussi contracté le virus Ebola a été rapatriée dans notre Pays et a pu être soignée. Il en est de même aux USA pour un cas similaire.

La Psychose Ebola excite les théories zombies

Virus Ebola zombies

Ne riez pas ! C’est très sérieux ! Vous n’imaginez pas le nombre d’yeux qui scrutent le Web à la recherche de preuves sur la prochaine invasion zombie. Alors, forcément, quand un virus comme Ebola se met à faire trembler les médias (presque autant que la grippe A !), il n’en faut pas plus.

L’origine de cette psychose vient d’un extrait de l’émission Good Morning America où l’on voit une équipe de décontamination tenter d’enlever le cadavre d’un homme mort des suites du virus Ebola. Mais, voilà, devant la caméra, l’homme en question semble montrer des signes de vie. Zombies are comming ! Non, il n’était tout simplement « pas encore mort ». « Complot ! », « Fascistes de Médias ! » me rétorqueront les adorateurs de Romero.

Mais la rumeur est telle que les autorités Chinoises (qui font face à une recrudescence d’inquiétude à ce sujet) ont été obligées de communiquer : Non, les zombies n’existent pas !
Autant vous dire que les sites et les vidéos expliquant que le virus Ebola se transmet « étrangement » de la même façon qu’un virus zombie ne manquent pas. Mais un peu de sérieux tout de même !

Maintenant que vous êtes informés, veuillez m’excuser, j’ai une arbalète et des rations de survie à acheter…

Partager >>