Les paquets de cigarettes neutres sans logo débarquent en France

Cette nouvelle loi faisant partie du “Plan anti-tabac” du nouveau gouvernement de Manuel Valls va passer en conseil des ministres ce jeudi 25 septembre. Elle consiste a effacer tous les logos des paquets de cigarettes et a normaliser leurs formats et typologies pour ne plus voir apparaître de nom de marque dessus.

Paquets de cigarettes neutres : la mesure bientôt appliquée en France ?

C’est sous l’impulsion directe de la ministre de la santé, Marisol Touraine, que cette loi est discutée. François Hollande s’est prononcé entièrement pour en expliquant que c’est une manière efficace de réduire les “cancers évitables”. Marisol Touraine est donc chargée de mettre en place le dispositif après qu’il soit présenté au Conseil des Ministres. Connue pour ses prises de décisions radicales, comme pour l’autorisation de traitements expérimentaux pour soigner Ebola, elle continue sa lancer de modernisation du système de protection de la santé !

Plus de logo sur les paquets de cigarettes, les lobbies du tabac contre-attaquent

Cette décision de supprimer toute allusion “glamour” à une marque de tabac a été préconisée par l’Organisation Mondiale de la Santé. Pour le moment, le seul pays a avoir appliqué cette mesure est l’Australie. Les résultats sont mitigés au niveau de la consommation de tabac mais les lobbies du tabac, eux, ont répondu avec force. Ils menacent d’attaquer tous les pays mettant en place cette disposition pour “non respect de la propriété”. L’Angleterre et désormais la France sont donc dans la ligne de mire des cigarettiers qui tiennent à leur image de marque.

Paquet de cigarettes neutre : bientôt en France

La cigarette électronique : autre volet de ce “Plan Anti-tabac”

Si la cigarette électronique reste encore un sujet sensible au niveau du gouvernement, elle ne sera pas taxée. Mais son utilisation sera interdite dans certains lieux publics et la vente est déjà limitée aux personnes majeures. C’est en réponse aux préconisations alarmantes de l’Organisation Mondiale de la Santé sur l’e-cigarette que cet encadrement a été durci.

Plan Anti-Tabac : pas d’augmentation du prix des cigarettes

Pour éviter d’avoir à lutter en même temps contre les cigarettiers et les buralistes, le gouvernement a donc décidé de ne pas annoncer de nouvelle augmentation du prix du tabac. Le but annoncé est de protéger intelligemment les citoyens des risques du tabacs sans taxer les plus pauvres, ni encourager le trafic de cigarette inter-frontalier et en incluant les buralistes dans cette lutte.

Rappelons que près d’un quart de la population française fume et que le montant dépensé estimé pour la Sécurité Sociale est de 18 millions d’euros à cause des conséquences du tabagisme.

Partager >>