Un attentat au Caire a causé la mort de quatre personnes

C’est arrivé ce dimanche matin 21 septembre, en Egypte, au Caire. Dans la tranquillité apparente de la ville en cette fin de semaine, une explosion a retenti, causée par une bombe, tuant au moins quatre personnes. Celle-ci a été déposée non loin du ministère des affaires étrangères, ce qui ne semble pas être un hasard, surtout en ce moment, contexte de crise politique. Les victimes recensées pour le moment, au nombre de 4, seraient deux agents des forces de l’ordre, ainsi que deux civils. Pour le moment on ne sait pas si des blessés sont à déplorer, d’autant plus que de nombreuses ambulances se sont rendues sur les lieux de l’attentat, ce qui peut laisser présager un bilan un peu plus lourd.

Une explosion meurtrière

Les quelques images pour le moment en notre possession présentent une voiture au toit enfoncé par un arbre dont le tronc a cédé et s’est ouvert en deux sous le coup de l’explosion, le tout à deux pas des lieux de l’attentat. Ces dernières années, plus particulièrement depuis juillet 2013, les attentats ne sont pas rares en Egypte.

Cela correspond en effet à la date de destitution du président Morsi, islamiste de son idéologie, situation qui a généré la colère des groupes islamistes qui ont déjà fait 500 morts parmi les policiers et soldats Egyptiens, en une année seulement. Un bilan lourd donc, qui vient de s’alourdir en cette matinée.

Des représailles programmées

Les attaques et attentats qui ont eu lieu récemment en Egypte sont donc revendiqués par des groupes djihadistes, toujours ou presque avec la même intention, celle d’agir en guise de représailles, après la destitution de Morsi.

Des manifestants pour le président élu ont été massacrés il y a maintenant un an, une répression meurtrière qui a fait l’effet d’une bombe, et qui cause aujourd’hui visiblement ces séries d’attentats au sein du pays, c’est en tout cas de cette manière que les auteurs des attentats justifient leurs actes. Nous saurons probablement plus tard dans la journée si cette attaque au Caire a causé ou non d’autres décès et des blessés parmi les passants ou les forces de l’ordre égyptiennes.

Partager >>