Valenciennes : un incendie réduit en cendres la piscine municipale

Est-ce une malédiction ? Il y a exactement 10 ans, la patinoire de Valenciennes avait été entièrement détruite par un incendie. C’est au tour de la piscine de prendre feu mercredi 17 septembre. L’alerte a été donnée à temps, vers 7h du matin, et il n’y a eu aucun blessé ni victime de l’incendie.

Valenciennes : une piscine qui accueille son public depuis 1969

La piscine de Valenciennes est presque une institution dans la ville. Construite en 1969, elle accueille les nageurs et les écoles depuis près de 50 ans. Avec son espace d’une superficie total de 4 400 m2 et son bassin olympique de 50 mètres de long, cet établissement possédait également une salle de musculation et un logement de fonction.

Valenciennes : un incendie détruit la piscine de la ville

Valenciennes : la piscine réduite en cendres, le feu pas encore vaincu

Hier, le lieutenant Christophe Baudemont qui est le responsable des opérations de secours sur l’incendie a déclaré qu’il faudrait probablement plusieurs jours avant de réussir à éteindre complètement le feu. Hier en fin d’après midi, les 90 sapeurs pompiers venus de toute la région avaient cependant réussi à maîtriser les flammes. Il faut dire que le lieu (une piscine avec un bassin olympique) leur a permis d’éviter plus facilement la propagation du feu.

L’incendie est donc entré en phase 2. Une surveillance accrue est mise en place et les équipes de secours vont s’attaquer à la sécurisation du site de la piscine.

En effet, la structure est vraiment instable. La piscine a été construite avec une ossature réalisée à base de tubulures en aluminium et de plaques de bois en lamellé collé. Le feu a donc faire disparaitre la majeure partie de la structure de la piscine. Mais certains morceaux d’aluminium sont toujours plus ou moins accrochés et menacent de tomber.

Au niveau des victimes, seuls deux pompiers ont été légèrement brûlés en tentant de s’introduire dans le bâtiment mais l’efficacité de l’évacuation du personnel et le déclenchement du feu à 7h du matin avant l’ouverture ont permis d’éviter le pire.

Partager >>