Air France : toujours 60% de vols annulés jeudi 18 septembre

La grève qui touche de plein fouet la compagnie aérienne Air France continue sur la même lancée selon les déclarations de la direction. 60% de vols seront annulés jeudi 19 septembre.

Grève à Air France : les origines du conflit entre la direction et les pilotes

Tout a commencé suite à l’annonce de la mise en place de Transavia. Dans le cadre du plan Perform 2020 visant à développer l’activité d’Air France, la création de cette compagnie low cost est en première ligne. Le problème, c’est que les pilotes refusent ce qu’ils appellent du “dumping social”. En effet, Air France prévoit de ré embaucher de nouveaux pilotes dans différentes villes d’Europe avec les conditions sociales locales de chaque pays.

Cette annonce fait suite à la mise en place d’un plan de départs volontaires des pilotes d’Air France concernant 200 professionnels français. Pour les pilotes, la compagnie cherche juste à réduire ses coûts de la main d’œuvre sans respecter les acquis sociaux français.

Grève à Air France : la compagnie toujours paralysée avec 60% des vols annulés

Si tous les aéroports ne sont pas paralysés de la même manière (75% des vols supprimés à Lyon contre 40% à Rennes), la moyenne reste identique aux premières journées de grève avec 60% de vols annulés.

Il est conseillé de se rendre sur les sites officiels d’Air France pour tous les voyageurs ayant prévu un trajet jeudi afin de vérifier l’annulation ou non de leur vol. Attention également pour les longs courriers car plus de 200 vols ont été supprimés au départ d’Orly et de Roissy.

Air France : la grève continue, 60% de vols annulés jeudi

Grève à Air France : 15 millions d’euros de perte par jour

Alors que le premier ministre, Manuel Valls, encourageait les pilotes à stopper la grève qui paralyse le pays, la direction d’Air France annonce qu’elle perd environ 15 millions d’euros par jour de grève. Ces pertes sèches pourraient clairement entraîner la faillite de la compagnie et le syndicat FO demande aux pilotes de prendre leurs responsabilités face au risque de “mettre en péril les autres emplois de l’entreprise”.

Une situation épineuse qu’il va falloir régler très vite pour stabiliser la situation financière d’Air France et assurer la reprise des vols en France.

Partager >>