Danièle Watts, l’actrice de Django Unchained, arrêtée par erreur pour prostitution

Danièle Watts connue pour son rôle dans le dernier film de Quentin Tarantino, Djungo Unchained, et également pour quelques apparitions dans la série Weed où elle interprète une policière a du faire face à de vrais représentants de l’ordre qui l’ont arrêtée par erreur.

Danièle Watts prise pour une prostituée est arrêtée

La jeune femme était en train de faire une ballade en amoureux avec son copain Brian James Lucas lorsque deux policiers l’ont interpellée. Ils l’on arrêtée car elle correspondait au signalement de deux suspects accusés d’exhibitionniste dans une voiture grise.

Refusant d’admettre qu’elle venait de se livrer à des actes sexuels déplacés à l’arrière de sa voiture, Danielle Watts n’a pas voulu donner sa carte d’identité. Suite à ce refus les deux policiers l’ont menotté et fait monter dans la voiture de police. C’est là que les forces de l’ordre ont aperçu la chaine de télévision CNN qui était en train de filmer. Ils ont ensuite reconnue l’actrice qui a finalement accepté de décliner son identité et l’ont relâché après lui avoir cependant blessé le poignet.

Danièle Watts : une actrice prise pour une prostituée est arrêtée par erreur

Danièle Watts : une véritable erreur ou la preuve d’un racisme latent ?

La question que l’on peut se poser en lisant cette histoire c’est la même que celle que Brian James Lucas a déclaré :

“J’ai compris que ceux qui nous ont dénoncés ont pensé qu’un blanc tatoué et une noire sexy en jupe courte étaient forcément une prostituée et son client”.

L’actrice Danièle Watts a exprimé, elle, son écœurement face à cette arrestation injuste et basée sur des dires de passants. Elle décrit désormais comprendre la colère de son père lorsqu’il rentrait chez lui après s’être fait arrêté sans raison. Elle se dit également humiliée par les personnes qui ont dénoncé ce qu’elle décrit comme étant « de simples preuves d’affection en étant toute habillée » en pensant qu’elle avait un rapport sexuel tarifé.

Danièle Watts a expliqué la situation sur son compte Facebook en publiant la photo où on la voit pleurer devant le policier pour tenter de mettre fin à ces erreurs policières. Voilà qui ne devrait pas améliorer l‘image de la police sur les réseaux sociaux.

Partager >>