Le virus Ebola devrait sévire encore 12 à 18 mois

L’institut National de la Santé des Etats Unis ainsi que le département de la Défense viennent de publier les premières conclusions de leur rapport : il faudra au moins 12 mois pour entériner l’épidémie qui redouble de force en ce moment

Ebola : des prévisions plus pessimistes que celles annoncées par l’OMS

Il y a quelques semaines, l’Organisation Mondiale de la Santé a annoncé que l’épidémie d’Ebola pourrait être contenue en moins de 9 mois. Ces prévisions viennent d’être revues à la hausse par L’institut National de la Santé qui annoncent les chiffres plus pessimistes. Il faudrait donc une année entière pour combattre et réduire l’épidémie du virus Ebola.

Ebola : les cas de malades doublent au Libéria

Malgré les mesures de prévention très restrictives prises par les autorités du Libéria, le virus Ebola vient tout de même de faire une percée dans l’une des villes principales du pays, Monrovia. C’est là même qu’avait eu lieu la première conférence regroupant la communauté internationale.

En moins d’une semaine, le nombre de cas détectés a doublé pour atteindre le nombre de 400 malades confirmés dans la ville. Le problème majeur c’est que Monrovia et le Libéria sont des plateformes de transit importantes en Afrique et que cela risque d’accélérer la diffusion de l’épidémie à de nombreux autres pays du continent.

Ebola : 12 mois nécessaires pour combattre l’épidémie qui fait rage

Ebola : la communauté internationale se mobilise

C’est donc un sursaut de mobilisation qui vient faire écho à cette annonce sur Ebola. De nombreux pays ont décidé d’envoyer des forces sur place pour accélérer les recherches. Même si plusieurs traitements pourraient potentiellement soigner les populations (un vaccin américain et un autre venu du Japon mais plus controversé) aucun traitement n’a encore été diffusé en Afrique.

La France enverra donc 20 spécialistes en Guinée, Cuba suit également le mouvement en envoyant avec 165 docteurs détachés en Sierra Léone et les Etats Unis viennent d’annoncer un don de 22 millions de dollars pour les hôpitaux du Libéria.

Il est essentiel de rappeler que les prévisions annoncent plus de 20 000 morts et que la barre des  5000 décès à cause d’Ebola sera bientôt franchie. Il est indispensable de réagir au plus vite pour endiguer cette épidémie meurtrière.

Partager >>