Jay-Z et Beyoncé au Stade de France : un carton !

Hier soir a eu lieu sans doute l’un des concerts les plus attendus de cette année 2014, celui de Jay-Z et Beyoncé au Stade de France. Et sans grande surprise, on s’y attendait, ce fut un véritable succès. Ce soir, on attend le second concert, mais cette première partie de weekend a été à la hauteur des exigences des fans, qui en ont eu pour leur argent. Mari et femme, ces deux-là portent terriblement bien leur surnom de couple le plus influent de la planète.

Une scène minimaliste, pour un show qui défraie la chronique

Contre toute attente, avant ce début de show, on constate que la scène est plutôt sobre, toute en noir et blanc, ce qui a de quoi nous étonner quand on connaît la personnalité extravagante des deux stars. Mais c’était probablement pour mieux nous étonner encore par la suite. En effet, après une page de pub pour le parfum de Beyoncé qui n’a pas été très bien accueillie par le public, ainsi qu’une longue attente qui a largement chauffé la salle, on a pu enfin découvrir nos deux vedettes, arrivant avec un visage totalement fermé, loin des entrées plus chaleureuses d’autres artistes bien moins influents.

Sur la scène, pas l’ombre d’un musicien, celle-ci est totalement consacré à ce couple qui n’a de cesse de gagner en popularité à mesure que les années avancent. Peut-être est-ce parce qu’il y a de la place à prendre, les plus grandes pop stars étant aujourd’hui disparues ?

Un spectacle à voir au moins une fois

On le sait, les artistes américains sont perfectionnistes, et cela s’est ressenti tout au long de ce show mettant en scène Beyoncé et Jay-Z. En effet, c’est un véritable déluge de chorégraphies et de tenues toutes plus impressionnantes les unes que les autres qui défilent au fur et à mesure de l’avancée du show.

Nul doute qu’il y a de quoi en prendre plein les yeux, et le spectacle est franchement bien rodé. Rendez-vous ce soir pour ce qui sera sans doute à nouveau le sacrement de la reine, la Queen B comme aiment l’appeler ses pairs.

Partager >>