Une enquête en partie résolue 18 ans plus tard, les disparues de l’A6

L’affaire avait fait couler de l’encre il y a maintenant 18 ans. En effet, en 1996, la jeune Christelle Blétry avait été assassinée dans des circonstances assez sombres, ayant reçu en tout 123 coups de couteau, ce qui est tout à fait colossal.

Depuis, la lumière n’avait pas été faite sur cette affaire déplorable. Cependant, avec les progrès de la science, son meurtrier a pu, peut-être, bénéficier d’une identification par le biais de son ADN. Celui-ci a été mis en examen enfin, rassurant la famille qui depuis 18 ans n’avait pas eu la possibilité de vraiment se défaire de ce meurtre, puisqu’aucun meurtrier n’avait été écroué à ce jour pour cette affaire.

Une histoire qui ne date pas d’hier

Cette année, de nouvelles analyses génétiques ont été réalisées sur les vêtements de la victime, de manière à faire profiter à cette affaire des nouveautés induites par la science. Ainsi, il a été possible de prélever plus de cellules, ce qui a permis d’effectuer une comparaison plus précise, par le biais du répertoire national. Aujourd’hui on sait qu’il pourrait s’agir d’un homme de 56 ans. Celui-ci a été arrêté il y a maintenant 10 ans pour une autre affaire, une agression sexuelle, alors que celui-ci était armé d’un couteau. Jusque là, on peut donc se dire que les indices correspondent à ce qu’il s’est passé il y a 18 ans, pour Christelle, elle-même tuée à coups de couteau.

Des aveux après quelques jours

Une fois retrouvé, l’homme qui vit maintenant dans le département des Landes a donc été inquiété pour le meurtre de Christelle, qu’il a commencé par nier avant de faire ses aveux. Il est désormais en détention provisoire, en attendant que l’affaire soit jugée. Et ses dires corroborent la version connue des faits : elle aurait ainsi été assassinée par l’homme qui l’aurait rencontrée dans un bar, avant de l’obliger à monter dans son véhicule.

Celle-ci a voulu s’enfuir, et il en a profité pour la poursuivre armé de son couteau, avant de lui administrer les coups qui lui ont été fatals. Cependant, dans cette affaire, c’était 8 jeunes femmes qui avaient été tuées.

Reste à savoir maintenant si l’homme avouera d’autres crimes, sachant que deux autres meurtriers ont été identifiés dans cette affaire.

Partager >>