Sarkozy: retour en politique qui se précise mais qui crée la controverse

Voilà déjà plusieurs mois que l’information est de plus en plus concrète. Nicolas Sarkozy assoit de plus en plus son envie de revenir sur le devant de la scène politique. Cependant, ses idées ne semblent pas faire l’unanimité auprès d’autres personnalités.

L’ancien président de la république aurait émis l’idée de réunir l’UMP et UDI dans le but de pratiquer des idées communes, un projet qu’il aurait confié à Jean-Louis Borloo, ainsi qu’à Hervé Morin. Mais ces idées n’ont pas pour autant séduit ses interlocuteurs, si l’on en croit en particulier ce dernier, qui s’est exprimé par le biais d’Europe 1. Pire même, il a évoqué le fait qu’ils ne se seraient même pas rencontrés finalement, pour discuter de ce projet.

Une entrevue qui n’a pas eu lieu

Hervé Morin a été relativement agacé de ces affirmations, et a même avoué ne pas avoir eu de rendez-vous avec Nicolas Sarkozy depuis maintenant deux ans. Il a même rajouté ne pas non plus parler avec lui au téléphone. Ainsi, ces informations sont remises en question par Hervé Morin, qui emploie même le mot « mensonge » lors de son intervention sur Europe 1.

Rappelons que celui-ci a prévu de se présenter à la présidence de l’UDI dans les mois à venir, ce qui peut expliquer ces propos assez virulents et la passion dont il fait preuve.

Une idée inenvisageable

Toujours d’après ses mots, Hervé Morin aurait employé le mot inenvisageable, concernant une éventuelle réunion de ces deux partis politiques. Celui-ci affirme ne pas du tout avoir la même volonté politique que celle proposée par l’UMP actuellement, ou par le PS. Lors de cette interview, il a également évoqué Jean-Louis Borloo, qui lui non plus n’aurait pas eu de contact direct avec Nicolas Sarkozy depuis bien longtemps.

Le projet se réduit donc finalement à une simple rumeur infondée, en tout cas pour le moment. Ce qui est certain en tout cas, c’est que Nicolas Sarkozy fait de plus en plus parler de lui actuellement, ce qui laisse entrevoir un retour imminent à la vie politique en tout cas.

Partager >>