Enfin la vérité sur l’identité de Jack l’Éventreur ?

Nombreux sont ceux qui ont prétendu connaître la vérité sur Jack l’Eventreur, ce tueur en série qui a fait trembler la Grande Bretagne à la fin des années 1800. Mais cette fois, c’est grâce à l’appui d’échantillons d’ADN recueillis sur le châle d’une des victimes que Jack l’Eventreur a été identifié !

Jack l’Eventreur : un nouveau coupable identifié grâce à son ADN

S’il parait étonnant que l’on puisse encore exploiter de l’ADN déposé sur un tissu datant du siècle précédent, cela reste scientifiquement possible ! Et la preuve en est ! Cette nouvelle révélation sur la véritable identité du tueur en série Jack L’Eventreur.

C’est suite à l’enquête acharnée d’un certain Russell Edwards (dont le livre un peu polémique sur le sujet devrait sortir aujourd’hui dans les librairies anglaises) que nous avons désormais un nom à mettre au dos de l’étiquette Jack l’Eventreur. Ce serait donc Aaron Kosminski !

Jack l’Eventreur serait Aaron Kosminski mais qui est cet homme ?

Aaron Kosminski était un immigré polonais arrivé en Angleterre pour fuir les crises dans son pays natal. Il aurait tenter de rejoindre sa famille sur une terre plus accueillante. Barbier de métier, il était juif de confession et aurait été âgé de 23 ans au moment des faits.

Cet homme a fini sa vie interné dans un hôpital psychiatrique et il décède dans l’établissement de suites de complications d’une blessure à la jambe ayant entrainé une gangrène.

L’enquête de Russel Edwards, 126 ans après les faits

Jack l’éventreur, une vérité enfin dévoilée ?

C’est en achetant aux enchères le châle portée par l’une de ses victimes en 1888 que Russel Edwards démarre son enquête. Avec cette nouvelle pièce à conviction vendue par l’un des descendants des policiers appelés sur place au moment des faits, il a pu faire analyser les traces d’ADN. Les méthodes scientifiques ont permis de distinguer l’ADN de la victime de celui de son agresseur et les résultats obtenus auraient mené tout droit à Aaron Kosminski qui faisait déjà parti des 6 suspects retenus par la police à l’époque !

Partager >>