Mademoiselle Julie au cinéma avec Jessica Chastain et Colin Farrell

Mercredi 10 septembre, le dernier film de Liv Ullmann sortira sur les écrans français. Il accueille la beauté fragile de Jessica Chastain et la force passionnée de Colin Farrell pour un duo jouant avec le feu de l’amour et des interdits au sommet d’une intrigue humaine complexe.

Mademoiselle Julie : mise en valeur par la beauté de Jessica Chastain

La beauté de la peau blanche et des cheveux roux de la belle Jessica Chastain apporte une touche de fragilité émouvante à ce scénario complexe. Elle y incarne la fille d’un baron qui se sent un peu étriquée dans sa condition de classe sociale supérieure où les apparences prennent le dessus sur les sentiments.

L’intensité du regard et des attentions du valet de son père, interprété par le ténébreux Colin Farrell, va bousculer ses certitudes et la pousser dans un tourbillon de sentiment mitigés et peu contrôlables.

Mademoiselle Julie : Jessica Chastain et Colin Farrell à l’honneur

Mademoiselle Julie : l’intensité de Collin Farrell au service du film

Collin Farrell est reconnu pour la puissance de son interprétation, il fait parti des rares acteur que l’on arrive à oublier derrière le caractère de leurs personnages. Une fois encore, le défi est relever pour Collin Farrell qui joue le rôle d’un valet intéressé par la beauté, la richesse et la classe sociale et la fille de son maître.

Les relations qui vont se nouer entre les deux personnages entraîneront le spectateur dans un tourbillon de sentiments où le bien ne se détache plus du mal et où les limites de la bienséance deviennent floues.

Mademoiselle Julie : une plongée au cœur de l’Irlande traditionnelle

Cette intrigue amoureuse se déroule sur fond de paysages verdoyants irlandais et d’éducation traditionnelle dans le paraître et le respect des conventions au risque d’oublier ses désirs personnels. La cuisinière, engagée dans une relation avec le valet (Colin Farrell) va assister impuissante à la force ravageuse des sentiments amoureux et de l’envie d’évolution sociale qui ne connait pas de limite. Un théâtre en huit clos qui permet une introspection (avec légèreté) sur soi même et sur les codes imposés par les sociétés.

Partager >>