Finale de l’US Open: duel Serena Williams Caroline Wozniacki!

Hier, vendredi 5 septembre, c’est Serena Williams qui a pris la seconde place pour la finale de l’US Open. En effet, elle a assez facilement remporté la victoire contre Ekaterina Makarova, qu’elle a battue 6-1, 6-3 lors de la demie finale.

Elle va alors affronter Caroline Wozniacki dimanche pour cette finale. De son côté, la danoise a d’ailleurs eu l’opportunité de s’imposer pour cette dernière phase du tournois, parce que sa concurrence chinoise, Peng Shuai, a malheureusement dû déclarer forfait. Victime d’un malaise, elle a abandonné et donc laissé sa place à la danoise qui va concourir contre la numéro 1 mondiale.

Un palmarès impressionnant

Serena Williams est probablement l’une des concurrentes les plus difficiles à affronter, étant actuellement la première joueuse mondiale. Elle a eu l’occasion tout au long de sa carrière d’accéder en tout à 18 titres importants, bien que cette année ne lui ait pas encore permis d’en remporter un. Concernant le tournois de l’US Open, elle l’a déjà remporté à 5 reprises, ce qui laisse présager de bonnes chances pour sa victoire.

Il est également important de rappeler que lors de ses 9 derniers duels contre sa concurrente danoise, l’américaine a remporté la victoire à 8 reprises. Mais tout reste encore possible et on n’est pas à l’abri d’un véritable retournement de situation.

Une nouvelle chance, après une défaite

Concernant Caroline Wozniacki, celle-ci est pour la seconde fois en finale d’un Grand Chelem depuis le début de sa carrière. Et elle accède pour la seconde fois à la finale de l’US Open.

Elle avait perdu il y a 5 ans et donc remporté la seconde place, contre Kim Clijsters, qui avait gagné le tournois. Il faut savoir que les deux concurrentes de cette finale 2014 sont très proches, et elles vont donc s’affronter entre amies.

Rendez-vous donc demain, dimanche 7 septembre, pour connaître le nom de celle qui inscrira un nouveau titre à son palmarès en tant que pro du tennis. Le duel sera sans doute passionnant, une fois encore.

Partager >>