François Hollande : une rentrée pour le président le plus impopulaire de la 5ème République

Le président de la république, François Hollande a connu un été plutôt bouleversé avec les attaques directes d’Arnaud de Montebourg, la démission de son gouvernement, le livre de son ex femme Valérie Trierweiler… C’est au tour des sondages d’opinion de sortir et de dévoiler que François Hollande est devenu le président de la République le plus impopulaire de l’histoire de la 5ème République !

François Hollande : entre 13% et 19% de confiance seulement

Deux sondages sont venus révéler la côte de confiance de François Hollande et aucun n’est deux n’annoncent un avenir radieux pour le président de la République. Si le premier (Baromètre de septembre CSA – Les Echos) a été réalisé au début du mois, le second TNS – Sofres – Sopra est réalisée entre le 28 août et le 1er septembre.

Ces deux sondages annoncent des tendances similaires avec une baisse du pourcentage de ceux qui ont confiance dans François Hollande pour résoudre les problèmes traversés par le pays. Si Les Echos annoncent 19% avec une baisse de 4 points par rapport au dernier sondage durant l’été, celui de Sofres Sopra avance des chiffres encore plus bas avec seulement 13% de confiance et une chute de 5 points par rapport au dernier sondage.

François Hollande : mauvaise rentrée pour le président avec le moins de popularité

François Hollande : sa chute entraine Manuel Valls et le gouvernement tout entier

François Hollande travers donc une période assez difficile en ce moment marquée par de nombreux retournements et des attaques personnelles ! Mais malgré ces phénomènes de cristallisation des tensions sur une personnalité, le fait que Manuel Valls dégringole également dans les sondages montrent un agacement général de la part des français.

En effet, d’après le sondage CSA – Les Echos, le premier ministre chute de 6 points pour atteindre le faible score de 31% seulement de confiance. Quant au braomètre Sofres Sopra, c’est encore pire car Manuel Valls qui atteint les 30 % de popularité en perdant près de 14 points depuis l’été !

Deux sondages publiés juste au moment de la rentrée et qui semblent annoncer une année plutôt difficile pour les deux hommes à la tête du gouvernement français. Les nombreux changements ne semblent pas montrer une confiance et une fierté des français dans leur gouvernement.

Partager >>