Merci pour ce moment par Valérie Trierweiler : vraies révélations où brûlot mensonger ?

Alors qu’on en parlait récemment, le premier livre de Valérie Trierweiler est sorti jeudi 4 septembre dans les librairies. Un record de vente avait déjà été battu dès la demi journée ! Mais nombreux sont ceux qui s’opposent aux déclarations incendiaires de l’ancienne première dame et parmi eux Ségolène Royal, la première compagne de François Hollande.

Merci pour ce Moment : Valérie Trierweiler déballe la vie privée du président

C’est sans forme et sans prendre aucune pincette que Valérie Trierweiler se lâche et dévoile tous les petits moments intimes et les failles du président. Elle y révèle par exemple que lorsqu’elle lui pose la question “es tu heureux ?” l’homme à la tête de la République aurait répondu “non”. Quant à sa haine envers les pauvres, elle précise qu’il les appels les “sans dents”. Un humour particulier !

Merci pour ce moment : Valérie Trierweiler bat tous les records de vente

A la mi journée après sa première parution dans les librairies, certaines d’entre elles ont vu une file d’attente se former à l’extérieur. Près de 15 000 éditions du livre ont été vendues pendant la première demi journée ! C’est bien plus que les grands best sellers du moment et bien mieux que “Cinquante Nuances de gris”… Les français seraient plus intéressés par les complots politiques que par les plaisirs de la chair ?

“Merci pour le moment” de Valérie Trierweiler ... Réalité ou vengeance abusive ?

Avec un tel démarrage, Valérie Trierweiler pourrait bien être à l’origine du live avec les meilleures ventes de l’année ! Un beau succès pour cette ancienne première dame qui n’est pas écrivain de métier mais qui surfe sur la vague de l’impopularité de son ancien compagnon pour en remettre une couche !

Merci pour ce moment : Valérie Trierweiler attaquée par Ségolène Royal

L’ancienne compagne du président et la mère de ses quatre enfants, Ségolène Royal, s’est indignée à la lecture des extraits du « Merci pour ce moment ». Elle déclare que c’est du “n’importe quoi” et que le François Hollande qu’elle a connu et qu’elle côtoie encore ne ressemble en rien à l’homme décrit par les lignes de Valérie Trierweiler. Manuel Valls est également venu défendre le président en expliquant que ces déclarations calomnieuses n’avaient pour but que de vendre le livre !

Partager >>