France Russie : le porte hélicoptère Mistral ne sera pas livré à Vladimir Poutine

Le porte hélicoptère nommé Mistral commandé par la Russie à la France avant le début du conflit avec l’Ukraine fait des vagues dans la sphère politique. François Hollande vient de suspendre le processus de livraison du navire en raison de la position de la Russie et de la crise politique dans le conflit avec l’Ukraine.

Livraison du porte hélicoptère Mistral suspendue par la France

C’est Vladimir Poutine qui devrait être déçu ! Il ne pourra pas se servir tout de suite de son nouveau porte hélicoptère fabriqué et commandé en France. Dans la situation actuelle (le conflit avec l’Ukraine qui s’envenime) le gouvernement français a décidé de suspendre la livraison du porte hélicoptère le Mistral !

Alors qu’une trêve controversée à été négocié il semblerait que rien ne se soit arrangé sur le front de la Crimée ni dans la crise politique qui oppose l’Ukraine à la Russie en ce moment.

C’est donc dans une volonté de lancer un message à Moscou que la France refuse de laisser partir le Mistral.

France Russie : le Mistral, porte hélicoptère fabriqué en France ne sera pas livré à la Russie

Suspension de la livraison du Mistral : la classe politique française divisée

Alors que le contexte politique en France est marqué par des clivages et des conflits internes, cette nouvelle est un excellent prétexte pour que les membres du nouveau gouvernement de Manuel Valls se déchirent.

Si le Front National et Marine Le Pen regrette cette décision en expliquant qu’elle fait perdre toute crédibilité à la France, d’autres partis s’élèvent également contre cette suspension.

C’est Nicolas Dupont Aignan du parti Debout la République qui souligne que cette non livraison se répercutera sur les impôts des français et fasse perdre un grand nombre d’emploi actuellement indispensables.

Jean Luc Mélenchon souligne que cette décision rend la France moins indépendante vis à vis de l’Otan et que la livraison du Mistral ne changerait rien dans le déroulement ou l’issue de la crise avec l’Ukraine.

Cependant, les Verts et l’Union des Démocrates et indépendants soutiennent la décision du président en justifiant que la France doit rester indépendante dans ces décision et que la non livraison du Mistral est le premier pas vers une politique de défense globale au niveau européen !

Partager >>