François Hollande : un grand plan numérique pour l’école est en préparation

Après la rentrée du gouvernement qui a fait d’énormes vagues et à secoué la sphère politique française, c’est au tour des élèves de reprendre le chemin de la classe. Pour marquer le coup, le président de la République François Hollande a déclaré son intention de mettre en place un grand plan numérique pour l’école.

François Hollande : que comprend son grand plan numérique pour l’école ?

L’idée est vraiment intéressante et ancre la politique française dans l’innovation technologique. Le Président de la République veut donc orienter cette rentrée des classes 2014 sous le signe du numérique, du haut débit et des nouvelles technologies.

Concrètement, son plan numérique est basé sur différents axes :

  • Garantir l’arrivée du haut débit dans tous les établissements scolaires de France.
  • Former les enseignants à la gestion des nouvelles technologies pour qu’ils puissent les intégrer efficacement dans les programmes scolaires et les méthodes d’apprentissages.
  • Encourager avec des mesures concrètes (mais pas encore diffusées à l’heure actuelle) les éditeurs de livres à s’orienter vers le numérique pour rendre le savoir et la connaissance plus facilement accessible à tous.

Un beau programme pour cette rentrée mais qui pour le moment ne reste qu’à l’état de projet et de plan sans pour autant avoir des délais fixés ni une marche à suivre concrète et actée.

François Hollande : plan numérique pour l’école devrait se mettre en place rapidement

François Hollande : il va devoir réunir les politiques autour de son plan

La clé de la réussite de ce grand plan numérique pour l’école est bien évidemment de réussir à faire coïncider les besoins des écoles mais aussi les moyens que peuvent engager les collectivités locales dans cette alternative technologique à l’éducation. Le président de la République l’a d’ailleurs bien précisé dans sa déclaration d’annonce du plan numérique lors de sa visite au collège Louise Michel à Clichy Sous Bois.

Rien ne pourra être fait sans le soutien des collectivités territoriales combiné à une action et un engagement fort du nouveau gouvernement de Manuel Valls.

En attendant de voir si ce projet pourra rassembler et unir les forces d’un gouvernement tout nouveau et bousculé par la démission soudaine du précédent, il reste à espérer que les nouvelles technologies numériques pourront apaiser le climat politique français.

Partager >>