Etat Islamique : la France aux cotés des Américains pour des largages humanitaires

Les avions de l’armée française sont venus en renfort pour aider l’aviation des Etats Unis à effectuer des actions de largages humanitaires sur la ville d’Amerli au Nord de Bagdad pour
soutenir les irakiens et les kurdes qui s’associent à la lutte contre l’Etat Islamique.

Etat Islamique : les Etats Unis se lance dans des aides humanitaires ciblées

Le but de ces largages de vivres humanitaires est d’apporter un soutien aux kurdes et aux irakiens qui tentent de lutter avec les Etats Unis contre la diffusion des forces de l’Etat Islamique.

Ces largages ont permis d’envoyer près de 40 000 litres d’eau et plus de 7 000 repas. D’après le Pentagone, cette action humanitaire exceptionnelle a été réalisée après une demande du gouvernement irakien.

En parallèle à cette action humanitaire, les Etats Unis continuent leurs frappes aériennes aux alentours de la ville d’Amerli (qui se situe près de 160 km au Nord de Bagdad). Plusieurs blindés et véhicules légers ainsi qu’un check point installé par les forces de l’Etat Islamique ont été détruit par ces bombardements.

Etat Islamique : La France s’associe aux américains pour larguer des caisses humanitaires

La France s’est associé à ces largages humanitaires organisés par l’armée américaine

Les avions militaires américains ont donc été accompagné par une flotte d’avion français mais aussi venus de l’Angleterre et de l’Australie.

Pour le moment, aucune déclaration officielle n’a été faite pas l’Etat Français sur sa position exacte face au conflit. Mais les avions français ont bien fait parti le d’équipe qui a lancé les caisses de vivres humanitaires sur la ville d’Amerli.

Pour l’instant, la France ne participe pas encore de manière active aux frappes militaires et aux bombardements des forces de l’Etat Islamique.

La France et l’Angleterre devront cependant se positionner rapidement sur leur stratégie quant à la lutte contre la diffusion de l’Etat Islamique.

L’Union Européenne ne s’est pas encore décidée pour une stratégie commune de positionnement sur ce conflit. Alors que la Suisse et l’Irlande souhaitent rester neutre, l’Italie, l’Angleterre et la France semble prendre le chemin d’un soutien plus intensif aux américains pour lutter contre la diffusion de l’Etat Islamique en Irak et au moyen Orient.

Partager >>