Islande: le volcan Bardarbunga en éruption

Le volcan islandais Bardarbunga vient officiellement d’entrer en éruption. L’Islande a donc décrété le niveau d’alerte rouge et une partie de son espace d’aviation est fermée jusqu’à nouvel ordre. Ce niveau d’alerte est réservé pour les volcans en éruptions qui peuvent causer des dommages aux alentours. Il est désormais impossible de survoler près d’un cinquième de l’Islande.

Bardarbunga : le volcan islandais est rentré en éruption

Le bureau météorologique islandais vient d’officialiser le fait que le volcan Bardarbunga est entré en éruption.

Des panaches de fumées intenses ont été aperçus et les caméras de surveillance enregistre les premiers signes de l’éruption en ce moment même. Tout le monde se rappelle l’éruption de l’autre volcan islandais en 2010 et les conséquences sur le trafic aérien.

Il avait du être principalement interrompu sur toute l’Europe pendant près de 6 jours. Pour éviter de bloquer une nouvelle fois la mobilité des personnes et des marchandises par voie aérienne, les autorités européennes prennent des mesures.

Volcan Bardarbunga en Islande : alerte rouge sur le pays

Bardarbunga : comment l’Europe va gérer la fermeture de son espace d’aviation

Pour le moment, la zone de survol interdite reste cantonnée au pays islandais mais il est fort probable qu’elle s’élargisse au fur et à mesure que le volcan se réveille.

Pour éviter de céder à la panique et de paralyser l’espace aérien, l’Eurocontrol (organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne) vient de faire passer un communiqué encourageant les états à ne pas céder à la panique et à ne fermer leurs espaces de vol qu’en cas d’aggravation de la situation.

Les premiers signes d’éruption sont apparus jeudi 28 août mais pour le moment, et c’est un signe encourageant, aucun nuage de cendres n’a encore été aperçu.

Espérons que l’éruption ne soit pas trop importante et que les cendres dégagées n’envahissent pas l’espace de navigation aérien européen pour éviter de se retrouver bloqué pendant plus de 6 jours.

Partager >>